Konik


    Bienvenue dans les terres du Mont Konik !
    Après une longue absence de plus de deux ans (2015), Konik le rpg inspiré de Balto et l'Appel de la forêt à rouvre ses portes en 2017 !


    De nombreux prédéfinis sont encore libre!
    Un contexte inédit
    De hauts rangs encore disponibles
    Possibilité de créer sa propre meute et son propre attelage
    Un staff actif et des évents à la pelle!

    Alors ? Qu'attends tu pour te lancer dans l'aventure ?




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Envie d'un prédéfini?


la Grande Course d'Ouka Road a commencée, souhaitons bonne chance aux participants !

Partagez|

Les conquérants du froid (!!!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 699

MessageSujet: Les conquérants du froid (!!!) Mar 22 Aoû - 13:33



RP de groupe reservés aux chiens attrapés par les steaks piégés.


Des dizaines d'enclos aménagés, faisant ressembler l’entrepôt abandonné à un énorme poulailler. Précairement, alignés sur la neige et empilés les uns sur les autres. Les chiens baignaient dans leur propre bave et urine.

Un bien beau butin, leur larcin avait apporté pas mal de nouveaux outsiders. L'édition des " Conquérants du Froid " de cette année promettrait d'être grandiose. Et rien ni personne, -en particulier Rusher - ne pourrait changer cela.

Le brouhaha des chiens fraichement pêchés passa totalement inaperçu parmi les mineurs habitués à coabiter avec des canidés bruyants. Après tout, c'était bien eux qui tractait leur poids en or tous les jours.

Ferme tout à double-tour, il manquerait plus que les corniauds s'échappent. Son subalterne s’exécuta et resserra les chaines autour de l'ouverture de chaque enclos.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 73

Fiche de Personnages
Age : 4 ans
Race: Batard croisé Husky, Bauceron et Doberman
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Ven 1 Sep - 22:43


Sa cage lui laissait à peine assez d'espace pour se redresser entièrement. Le dos plaqué contre les barreaux de métal, Joe ne cessait de gronder d'un air menaçant, dévoilant sauvagement ses crocs en direction des humains qui l'avaient enfermé là. Pourquoi ? Il ne le savait pas encore. Il savait seulement qu'il avait une furieuse envie de leur sauter à la gorge, tous autant qu'ils étaient. Cela faisait des heures qu'il était là, retenu dans cette cage minuscule comme une marchandise. Contrairement à certains des chiens qui se trouvaient ici, il ne s'était pas reposé un seul instant. Il scrutait en permanence une occasion de sortir, s'attaquant de temps à autres aux barreaux de sa prison. Barreaux qui restaient toujours aussi froids et immobiles, peu importait combien de coups de crocs il leur donnaient.

Il en était là pour avoir fait l'erreur de s'être trop approché de ce stupide morceau de viande... Le leurre était trop beau, il le savait. Il n'avait même pas voulu y toucher qu'un filet s'était refermé sur lui, et malgré son acharnement pour en sortir, l'avait piégé dans cette cage. Lui, Joe, enfermé par des humains. Rien qu'à cette idée, il avait envie de détruire tout ce qui passait à sa portée. Cela lui rappelait trop de mauvais souvenirs... Il voulait retrouver sa liberté, retrouver sa Bande, retrouver Ulaya, lorsqu'elle reviendrait de l'Ouka. Il voulait sortir de cette cage, quitte à en crever.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27

Fiche de Personnages
Age : 2 ans
Race: Golden Retriever
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Sam 2 Sep - 12:00



Les Hommes avaient conduits Momo, comme d'autres chiens, dans un drôle d'endroit... Les Mines semblaient être devenues leur demeure pour un certain temps. Le Golden, peut farouche, s'était laissé faire, d'autant qu'il ne souhaitait pas réitérer les coups que les êtres humains étaient capables de donner, ceux-ci semblant pire que le vieux Gregor. Désormais enfermé dans une cage, le jeune chien s'était tout simplement couché, attendant et cherchant à ne pas épuiser ses forces inutilement. Que pouvaient-ils bien espérer ? Qu'attendaient-ils d'eux ? Au vu de leur manière, pas des chiens de compagnie. Momo restait donc sur ses gardes, un rare fait pour le Saltimbanque.

Il observa nonchalamment ses camarades de prison canine, découvrant des chiens de toutes races, de tout âge et de différents caractères. Certains se pissaient littéralement dessus, au grand damne du Retriever. Son comparse en face ne lui, qui ne lui était pas inconnu, s'agitait comme un forcené. Cette image fit tilte dans son esprit et le Golden s'étonna de voir le chef de la Bande prit au milieu de tous ces autres corniauds, dont lui.

- Ca ne sert pas vraiment à grand chose de vous acharner, chef de Bande. Les barreaux ne céderont pas aux crocs des chiens que nous sommes. Annonça-t-il dans un sourire résigné. Il enchaîna. Plus vous ferez de bruit, plus vous attirerez l'attention sur vous. Plus l'attention sera vous, plus vous risquez de subir les foudres de ces Hommes-ci. Ils sont loin de sembler amicaux... Laissa-t-il planer en jaugeant les êtres humains. Ils lui faisaient, en toute honnêteté, plus peur que n'importe quel autre humain vu jusqu'à maintenant. Plus peur que les coups du vieux Gregor.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 40

Fiche de Personnages
Age : un an.
Race: husky x berger australien.
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Dim 3 Sep - 0:41

Les conquérants du froid


Recroquevillé au fond de sa cage, Aiden avait mal à la mâchoire tant il retroussait les babines. L'endroit puait, les hommes puaient, les chiens puaient. Toutes ces odeurs acres lui faisaient tourner la tête et retrousser le museau. A chaque homme qui s'approchait de sa cage, le croisé montrait autant que possible ses longs crocs blancs et poussait un formidable grondement. Si ce geste n'avait pas le pouvoir de le libérer, il avait au moins le mérite de tenir les moins hardis à distance.

La vision du filet s'écrasant sur son dos lui revenait sans cesse en tête. Il avait tenté de se débattre, donné des coups de patte, mais à chacun de ses gestes ses griffes se coinçaient dans les mailles du filet. Lorsque l'un des homme, penché au dessus de lui, lui avait asséné un coup de pied, il s'était brusquement calmé. Non pas par soumission pour cette odieuse créature sans poils, mais parce que même la lutte la plus acharnée n'aurait servi à rien dans ce genre de situation.

Comment avait-il pu se laisser berner aussi facilement ? Mais il avait eu si faim... la vision de ce morceau de viande lui avait retourné la tête. Pauvre imbécile ! Son estomac l'avait fourré dans un sale pétrin.
Les aboiements fusaient de toutes parts et vrillaient les tympans d'Aiden, qui aurait tout donné pour leur clouer le bec. Ces cabots ne comprenaient donc pas que crier ne leur serviraient à rien ? L'un de ses voisins d'en face, en particulier, lui hérissait le poil. Les crocs du gros chien brun glissaient contre les barreaux de sa cage dans un grincement insupportable. Dans la cage à la droite de celle d'Aiden, un Golden Retriever à l'air calme tenta de le raisonner. Le croisé husky l'observa un instant avant de tourner la tête dans l'autre direction en soupirant. A sa gauche se trouvait un petit bâtard tout maigre, visiblement terrorisé. Sa cage empestait, Aiden le sentait d'ici. Un peu plus loin, il repéra un gros chien poilu tassé au fond de sa prison, dos au barreaux, et ses grands yeux tristes allaient et venaient d'un air perdu. La fourrure de son cou était dense mais le jeune mâle gris y aperçut un collier. Il y avait donc aussi des chiens d'humains ici.
Que nous veulent ces hommes ?

Ces hommes, qu'il avait toujours évité et de qui il s'était toujours méfié. Désormais il les détestait, car ils lui avaient arraché la chose la plus chère à ses yeux: sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 73

Fiche de Personnages
Age : 4 ans
Race: Batard croisé Husky, Bauceron et Doberman
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Dim 3 Sep - 12:26


D'autres chiens avaient eux aussi étaient faits prisonniers. Des clébards errants pour certains, d'autres portant des colliers. Joe s'en moquait éperdument. Ils n'étaient pas à la fourrière, c'était tout ce qu'il avait déduit de leur présence. Il tourna la tête vers l'un d'entre eux, lorsque celui-ci l'interpella depuis sa cage.

- Ça ne sert pas vraiment à grand chose de vous acharner, chef de Bande. Les barreaux ne céderont pas aux crocs des chiens que nous sommes. Plus vous ferez de bruit, plus vous attirerez l'attention sur vous. Plus l'attention sera vous, plus vous risquez de subir les foudres de ces Hommes-ci. Ils sont loin de sembler amicaux...

Joe le dévisagea avec agressivité.

- La ferme, toi ! grogna t-il, j'ai pas besoin d'tes conseils.

Il était de trop mauvaise humeur pour s'entendre faire des réflexions inutiles par un idiot de clébard. Il savait très bien que ses crocs ne viendraient pas à bout de ces barreaux. Il savait très bien que ces hommes n'avaient pas de bonnes intentions à leur égard. Il n'avait simplement pas envie d’attendre qu'ils décident de son sort. Au fond, il avait peut-être envie d'attirer l'attention sur lui. Si ils comptaient le laisser enfermé ici le restant de ses jours, il préférait encore leur faire savoir qu'il ne se soumettrait jamais. Il n'avait qu'une envie : sortir de là. Pourtant, le sac à puces en face de lui avait raison à propos d'une chose. Il était enfermé et il y resterait tant que les hommes n'auraient pas décidés de lui ouvrir. Au lieu de perdre ses forces en vain, il ferait mieux de les conserver pour plus tard, lorsqu'il en aurait besoin. La mine sombre, Joe décida donc de faire une pause.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27

Fiche de Personnages
Age : 2 ans
Race: Golden Retriever
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Dim 3 Sep - 16:28



Alors que bon nombre de chiens étaient agacés - dont le jeune aux côtés de Momo - ou encore plus terrorisés par les tentatives vaines du grand mâle de la Bande, ce dernier s'énerva contre le Golden, impassible. Il ne cessait de sourire gentiment au chien qui, bien qu'ayant fait mine de, s'arrêta tout de même de faire les quatre cents coups contre la cage. Le Saltimbanque sourit plus encore avant de reporter son attention sur les chiens autour de lui. Il en connaissait un certain nombre mais... Pas d'autres Saltimbanques que lui. Il faut dire que ces derniers étaient souvent moins idiots que lui... Ou se laissaient moins aller à la gourmandise.

Il soupira, à la fois soulagé et dépité : il serait donc seul sur ce coup-ci face à quelque chose dont il ignorait tout. Il lui semblait que les Hommes les avaient longuement regardé, parlant de " compétences " et de " force " ou " faiblesse "... Allons bon. Ca ne l'avançait pas à grand chose de savoir ça : il ignorait toujours pourquoi lui et les autres étaient ici.

Se couchant sur le côté, il bailla nonchalamment, autant pour tenter de détendre ses comparses que pour montrer qu'il n'était pas nerveux. Le faire croire en tout cas.

- A votre avis... Lança-t-il à la cantonade. Ils nous veulent quoi les zouaves là ? Parce que c'est bien beau d'attraper autant de chiens mais on est pas des poulets ! Ils vont quand même pas faire un ragoût de sac à puces ?! Momo rit de sa propre blague. Rit jaune. Il s'arrêta soudain, des yeux gros comme des billes en regardant tous les autres chiens : non, ce n'était quand même pas ce qu'ils avaient prévu, hein ?!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 13

Fiche de Personnages
Age : 2 ans et 6 mois.
Race: Esquimau du Groenland (100%).
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Dim 3 Sep - 18:43

Zeke se retrouvait dans une cage, autour de lui, de nombreux chiens s'agitaient. Certains grognant, d'autre poussant des cris aigus insupportables, d'autre encore, semblait pétrifié, complètement terrifié de ce qui allait se passer. Le balafré lui ne savait que penser. Il avait reconnu les mines. Il avait travaillé ici par le passé. Mais cela l'étonnerait que ces hommes souhaitent les faire travailler. Au milieu d'eux se trouvait bon nombre de chiens qui seraient tout simplement incapables de tirer la moindre charge. La fourrière ? Encore moins, il avait son collier ! Et apparemment il n'était pas le seul.

Le chien de pointe Harshtone poussa un grognement agacé alors qu'il était contraint d'écouter les violents coups que donnait son voisin de cage dans les barres qui le retenait prisonnier. Dans l'une des cages de l'autre côté, un golden retriever déclara que ce n'était pas la peine de s'acharner et que cela pourrait même lui attirer des ennuis. Ce conseil ne sembla pas plaire au mâle qui lui intima de se la fermer. Mais il s'arrêta tout de même.

L'ancien combattant de put s'empêcher de repenser aux conditions de sa capture. Forcément que c'était louche. Un steak ne se trouvait pas seul comme ça. Il repensa également aux crocs du molosse qui s'étaient refermés sur sa queue, qui par ailleurs était toujours douloureuse. Il laissa un grondement s'échapper de sa gorge en repensant à ça. Il savait se battre. Les marques qui resteront à jamais sur son visage devraient pourtant en témoigner. Il avait survécu aux combats, il aurait dut être capable de se battre. Du moins, si il n'avait pas à tout pris chercher à avoir ce morceau de viande et s'il avait été plus réactif. Où alors il aurait tout simplement dut rester dans la propriété de son musher. Quand bien Kohl pouvait être pénible, il préférerait se retrouver avec lui, et subir son agressivité plutôt que de se retrouver ici.

Le golden demanda l'avis des chiens alentours sur leur présence ici. En profitant pour faire une blague, que lui sembla trouver drôle. Zeke poussa un soupir. Mais son rire se stoppa rapidement, avant d'ouvrir de grand yeux, comme s'il venait de réaliser quelque chose. Les cris et aboiements des autres détenus commençaient à faire tourner la tête de l'esquimau du Groenland qui devait se retenir pour ne pas hurler aux autres de se la fermer. Il serra les crocs, s'avançant d'autant qu'il pouvait - à savoir pas grand chose - pour essayer de se donner une idée du nombre de chien qui étaient dans la même galère que lui.

Et s'il ne voulait pas l'avouer, qui ne désirait pas le montrer. Sa présence ici l'effrayait. Il avait espérer ne pas avoir à retrouver les mines. De toute manière, tout ce qu'il pouvait faire pour l'instant, c'était attendre. Seul le temps pourrait lui donner les réponses quant à la présence de tant de chiens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 82

Fiche de Personnages
Age : 1 ans & 3 mois
Race: Race de votre personnage
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Dim 3 Sep - 22:39

Je regardais les autres chiens autour de moi nous tue, nous étions enfermé dans ces cages. Je n'étais vraiment pas seul mais, la seule question que j'avais en tête en ce moment c'était comment qu'on n'allait sortir ici. J'écoutais les conversations des autres chiens et de la golden, non mais sérieusement elle était sérieuse là ont n'étais enfermer cela n'était pas le temps de faire des blagues comme cela. Non effectivement nous n’allions pas nous faire transformer en nourriture pour je ne sais trop quoi, enfin je n'espérais pas. Un grognement sourd sort alors de moi, je regarde autour de moi, pour ensuite m'acharner sur les barreaux mêmes s'il était froid cela ne me dérange pas, il faut sont sort d'ici et au plus vite. Je regarde autour de moi pour ensuite japper de rage vers ses humains, j'en pouvais plus. Une fois libérer il va falloir me retentir pour pas que j'aille en attaquer un. Je regarde tours à tour ses chiens et ensuite je regarde la golden.

Tu ne peux pas trouver un moyen avec nous à place de dire cela !

Je regarde le chien aux multiples cicatrices et je le souris, pour ensuite donner un violent coup contre la porte. Je voulais sortir d'ici, mais le vent glacial compliquais les choses parfois. Après quelques minutes je manquais de souffle à essayer de sortie de cette cage, alors je me laisse tomber sur le sol dur de la cage et je ferme les yeux. Décidément il n'avait rien d'autre à faire que d'attendre et espérer de sortir d'ici ou la venue de d'autre chiens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 47

Fiche de Personnages
Age : 3 ans
Race: bâtard aux allures berger allemand
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Lun 4 Sep - 17:57

Maxime s'était endormit. Aussi précaire la situation pouvait-elle être, il n'avait pas l'attention de perdre son énergie inutilement. Il avait eut peur, à un moment, mais ce n'était pas une peur paralysante, seulement il légère crainte de la suite. Mais face à l'impuissance, il n'était que colère et résignation. C'est donc en bon chien grincheux qu'il s'était contenter de grogner et de râler avant de sombrer.
Mais les aboiements et les paroles agacées de ses compagnons de cellules finirent pas le faire ouvrir un œil, en grognant un se dressa et son crâne heurta le haut de la cage. Elle était bien trop étroite pour un chien aussi grand que lui, il ne pouvait même pas se tenir debout.
Maxime entendit une voix assez familière s'amuser à engueuler un autre chien, doucement un sourire ironique fendit son visage monstrueux. Il ricana, un rire caverneux, le même son que le métal contre la pierre. C'était un rire assez caractéristique de lui.

" Content d'voir que tu t'es fait avoir comme un bleu Joe,
lâcha-t-il en espérant que l'autre l'entende, t'es encore plus stupide que j'croyais. "

Lui au moins pouvait se targuer de n'être pas tomber totalement dans le piège, les hommes l'avaient coursés pour l'attraper et il ne s'était presque pas défendu, trop occupé à dévorer sa viande. Il comptait bien ne pas chercher en vain une issu inexistante, maintenant, il voyait bien qu'il n'y avait pas de solution. Non, il essaierait de sortir lorsque les hommes viendraient ouvrir sa cage, car il le savait, ils viendraient.

" Et j'crois pas qu'ils veuillent faire d'nous du ragout. Veulent sûrement nous utiliser pour j'sais pas trop quoi, la chasse ou bien des combats. Les humains nous utilisent que pour trois trucs après tout. Il marqua une courte pause, sert' à rien d'essayer d's'enfuir maintenant, y'à pas d'sortie possible. Son solides les cages."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 73

Fiche de Personnages
Age : 4 ans
Race: Batard croisé Husky, Bauceron et Doberman
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Mar 5 Sep - 15:13


Les cabots dont les cages se trouvaient proches de la sienne se mirent à palabrer à propos la raison pour laquelle ils avaient été enfermés ici. Joe les regarda d'un air dédaigneux. La plaisanterie du chien au pelage doré ne lui arracha pas même un sourire. Il ne fallait pas être un génie pour savoir que les humains comptaient les utiliser, sans doute comme chiens de mine, ou encore de combat. Quand à "trouver un moyen de sortir d'ici", ils pouvaient toujours essayer, les barreaux étaient solides.

Soudain, un rire caverneux le fit réagir. Tournant la tête vers l'arrière, Joe chercha des yeux le balafré à qui appartenait cette voix rauque et éraillée.

- Content d'voir que tu t'es fait avoir comme un bleu Joe, entendit t-il, t'es encore plus stupide que j'croyais.

Alors comme ça, ce sale clébard était encore vivant ? Il lui semblait pourtant avoir ordonné aux membres de sa bande de lui régler son compte. Quels incapables... Ils n'étaient même pas fichus de faire leur travail correctement. Cependant, Joe n'était pas complétement déçu. Penser que cet imbécile se retrouvait dans une cage l'amusait bien. Il lui réglerait son compte plus tard.

- Ils ont attrapé une sale gueule comme toi... ?
Il gronda, faisant grincer ses griffes sur le sol métallique de la cage. T'as d'la chance d'être derrière des barreaux...

Les railleries du balafré ne l’atteignaient pas. Contrairement à ce qu'il semblait penser, il ne s'était pas fait avoir comme un idiot. Le leurre était un piège vieux comme le monde... Il s'en était seulement trop approché pour avoir le temps d'esquiver le filet qui lui était tombé dessus. Heureusement pour les humains qui l'avaient lancé, ils avaient réussi à l'empêcher d'en sortir...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 82

Fiche de Personnages
Age : 1 ans & 3 mois
Race: Race de votre personnage
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Sam 9 Sep - 2:41

Une voix d'un autre chien vient soudainement, de me faire sorties de mes rêveries. Je regarde le chien balafré parler oui effectivement il voulait nous utiliser pour chasser ou encore des combats, c'était vraiment la seule raison pourquoi qui nous avaient attrapé. Mais encore je ne voulais pas être un chien de combat même si j'avais l'air d'un de ses chiens. Moi ce que je voulais, c'était d'aller rejoindre l'une de ses attelages, mais avec le temps qui avançait je devais me trouver une autre vocation. J'allais sûrement finir avec le dénommé Joe un genre de chien comme lui, j'avais déjà le physique et surtout toujours cette corde autour du coup. Je devrais me mettre ami avec ce chien, pour en faire quoi moi ailé pour je ne sais trop quoi encore. Je regarde le chien balafré pour ensuite faire grincer mes griffes sur les barreaux de la cage.

Tu as peut-être raison du pourquoi qui veulent nous attrapé, mais toi ils pourraient t'épargner au combat non ?

Décidément le dénommé Joe ne semblait pas aimer ce chien aux multiples cicatrices. Car vu ses paroles s'il n'étaient pas derrière les barreaux, ce chien lui aurait sauté dessus je crois bien. Je dévisage alors le dénommé Joe pour enfin grogné légèrement vers celui-ci, il ne pouvait pas se calmer un peu car cela n'était pas de cette façon qu'ont n’allais s'enfuir d'ici cela était certain. Je lui dis d'un ton assez cassant et froid.

Tu as d'autre chose à faire à part de hurler après ce chien !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 40

Fiche de Personnages
Age : un an.
Race: husky x berger australien.
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Sam 9 Sep - 12:37

Les conquérants du froid


Aiden tourna la tête vers le gros chien brun, qui grognait après le golden. Il cessa pourtant son manège et le croisé soupira, soulagé de ne plus entendre les grincements stridents de ses crocs contre les barreaux.
Le jeune mâle gris jeta un oeil vers le chien à sa droite. Le doré s'était étendu dans sa cage et baillait tranquillement. Comment pouvait-il être aussi détendu ? Aiden suggéra qu'il s'agissait seulement d'un domestique, un de ces idiots qui ne connaissaient que le bon côté des hommes. Tout le monde semblait nerveux sauf ce golden. D'un côté, il le méprisait pour son innocence mais d'un autre, il enviait sa tranquillité. Lui était incapable de se détendre ni même se calmer, ses nerfs étaient si tendus qu'ils semblaient pouvoir exploser d'un instant à l'autre. Lorsque son voisin de droite lança une blague, Aiden rabattit les oreilles sur son crâne et ferma les yeux; comment pouvait-on plaisanter dans un instant pareil ? C'était décidé, ce chien n'était pas raisonnable mais plutôt complètement fou !

Pour tenter de calmer sa nervosité, qui allait finir par le faire craquer, le croisé se concentra sur ses voisins de cage. Il se contenta de les observer, comme pour penser à autre chose pourvu que ce ne soit ni à l'endroit où il se trouvait, ni à ce que l'avenir lui réservait. Il avait toujours aimé observer les autres de loin, dans la rue, s'imaginer leur vie en se fiant seulement à leur physique. Cette pensée l'apaisa légèrement et il fit glisser son regard bleu et nerveux sur les plages de ceux qui l'entouraient. À sa droite, le golden dérangé; à sa gauche, le petit bâtard beige sale peureux et puant. Du reste de sa rangée, il ne pouvait pas voir grand-chose; il se concentra sur les cages d'en face. Le brun agressif, qui semblait calmé à présent, était encadré par un chien de traineau brun et blanc balafré ainsi que d'un croisé qui s'était mis à japper sur le golden. Aiden se rendait compte à quel point les races et les carrures de ces chiens variaient; tous étaient de moyenne ou de grande taille, excepté l'insupportable clébard beige à sa gauche, qui lui était plutôt petit et maigrelet.
Plus loin, un grondement s'éleva soudain et couvrit les gémissements. Tendant la nuque, le croisé husky vit qu'il provenait d'un gros mâle aux allures de berger allemand. Il se moquait d'un autre chien, l'appelant Joe, et Aiden ne tarda pas à savoir de qui il s'agissait lorsque le brun foncé en face de lui renchérit. Visiblement, ces deux-là se connaissaient... et ne s'aimaient pas. Si les hommes les lâchaient, ça allait faire des étincelles. Le citadin fourra sa truffe entre ses pattes en grommelant: pourvu qu'il ne soit pas là si cela arrivait, il détestait se trouver au milieu d'un conflit.
Une idée le frappa brusquement. Et si c'était le but de ses hommes ? Les lâcher et les regarder s'entretuer ? Ils étaient si fourbes qu'ils en étaient bien capables. Aiden avait entendu parler de combat de chien mais, ne croyant que ce qu'il voyait, cette affaire avait toujours été une sorte de mythe pour lui.

Ses poils se hérissèrent à nouveau sur son échine lorsque le bâtard près de Joe sembla trouver intelligent de se mêler à la dispute entre les deux colosses. Aiden se redressa -du mieux qu'il put- et attendit que l'autre tourne la tête vers lui pour planter son regard de glace dans celui du croisé, retroussant les lèvres sur ses crocs blancs comme dans un grondement silencieux. Il mettait toute son agressivité uniquement dans son regard, intimant clairement, mais silencieusement, à l'autre de se la fermer. Il y avait déjà assez de cris, de geignements, de glapissements et autres bruits insupportable; pas besoin d'en rajouter !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 13

Fiche de Personnages
Age : 2 ans et 6 mois.
Race: Esquimau du Groenland (100%).
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Sam 9 Sep - 16:58

Apparemment certains prisonniers se connaissaient, c'était le cas d'un berger allemand défiguré et de son voisin de cellule, mais ce n'était à priori pas en bien. Il ne s'intéressa guère aux dires des autres chiens en cage, mais une réflexion de l'un d'eux le fit redresser les oreilles. Un long frisson parcourut son échine à cette idée. C'était pourtant quelque chose de logique et même de probable. Il pensait qu'il en avait finit avec tout ça. Les combats. Il se crispa alors. Les membres tendus et les crocs serrés, la nervosité enveloppant son être entier. Il ne voulait plus subir les épreuves qu'il avait déjà eu à vivre par le passé. Il ne voulait pas refaire face à ses anciens démons. Ces moments de douleurs qu'il essayait encore de ranger au fond d'un tiroir.

Fermant les yeux un instant, il essaya de calmer sa respiration qui c'était fait plus vive. Il ne voulait pas que ses voisins de cage puissent voir sa panique. Il devait se contrôler. Inspirer... Expirer... Recommencer. C'était simple. Autour de lui, les aboiements, les jappements et les piaillements ne semblaient pas vouloir cesser. Il y avait notamment ce jeune chien, il devait même pas être adulte, ou alors peut être tout juste ? Il prenait la défense d'un de leur camarade de galère. Mais autour de lui, tous ou presque c'étaient mis à parler, lançant de nouvelles remarques et autres. Zeke poussa un grognement. Il en avais assez de ce bruit qui bourdonnait sans cesse dans ses oreilles. N'y tenant plus, il finit par lâcher :

- Vous pouvez pas vous la fermer un peu ?!

Crocs serrés, il laissa s'échapper un nouveau grondement agacé. S'ils devaient combattre, ils feraient mieux de se reposer. Se préparer. Et ce également psychologiquement. Afin de se donner une idée de ses éventuels adversaires, l'ancien combattant se mit à observer les chiens qu'ils pouvaient voir de sa place. Si certains étaient ridicules et semblaient faibles, le dénommé Joe ou encore le chien aux allures de berger allemand semblaient taillés pour le combat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27

Fiche de Personnages
Age : 2 ans
Race: Golden Retriever
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Dim 10 Sep - 15:49


Momo regarda un jeune chien tenter de lui dire de se taire. Il sourit doucement, se disant que le petit avait du caractère mais... Qu'il ne savait pas vraiment quand il devait s'en servir. Cela le fit rire et il ne se gêna pas pour le faire ouvertement. Néanmoins, il commençait vraiment à se poser des questions sur leur présence quand un grand berger que la vie n'avait pas épargné - et qui semblait bien connaître le chef de la Bande - déclara qu'il s'agissait sans doute de combats de chiens. Cette information était sans doute véridique. Ou en tout cas la plus plausible. Mais cette révélation enclencha un changement dans le caractère du Golden, sans doute encore imperceptible. Le même changement qu'occasionnait une virée dans le wild : une envie de survivre plus forte que tout.

Une nouvelle fois, ce fût la voix du gamin qui retentit, se mêlant des affaires des grands. Bien idiot de le faire... Il suffisait de regarder la réaction corporelle de Joe à la présence du berger pour comprendre que, s'ils en avaient l'occasion, ils s'étriperaient. Et même un Saltimbanque ne se risquerait pas à ce jeu face à eux deux... Pas dans ces conditions du moins. La jeunesse faisait parfois faire des folies... Néanmoins, il était mal placé pour parler du haut de ses deux ans. Il jeta un oeil à son comparse de cage conjointe, pour constater qu'il s'agissait aussi d'un tout jeune chien. Mais le petit gris était plus que tendu. Mais le petit en face semblait l'agacer, tout comme un chien un peu plus loin qui demanda à tout le monde de se taire... Tiens, Momo l'avait déjà vu lui. Un chien de course ? Il lui semblait mais il n'en était pas sûr. Donc même les chiens des attelages risquaient de se faire prendre...

Une angoisse soudaine le prit alors qu'il se redressa dans sa cage, tentant par tous les moyens de voir quels autres chiens étaient présents. Il passa même son fin museau entre les barreaux, espérant avoir une meilleure visibilité. Il lorgna en face, de droite à gauche, pour finalement se retirer dans un soupir soulagé : la chienne des Harshtone n'était pas là. Il l'avait trouvé sympathique et n'aurait pas supporté de voir quelqu'un d'aussi gentil se retrouver dans ces cages. Il en profita pour jauger ses possibles adversaires. Et il était bien mal loti. Hormis les quelques jeunes chiens et les quelques domestiques pantouflards, la plupart étaient des chiens des rues ou des mines... Autrement dit, des tas de muscles.

Il avait beau posséder lui-même de bons muscles, c'étaient surtout des muscles taillés pour la course rapide et courte, pour les sauts et l'agilité : l'esquive serait son fort sans doute. Ses crocs n'étaient pas suffisamment longs pour infliger de larges dégâts. Il faudrait jouer sur la longueur, sans doute, sur le temps et l'endurance. Momo jeta de nouveau un oeil sur le petit gris à côté de lui et sur le jeune en face de lui.

- Si les Hommes mettent ces jeunes chiens dans l'arène ou même moi et mes comparses pantouflards, tout ce qu'ils auront, ce sera une mare de sang. Constata-t-il. Son sang ne fit qu'un tour quand il réalisa une chose. Sa voix se fit plus grave et basse, presque agacée. Nous... Ne serons que des mises en bouche. De quoi donner le goût du sang à vous autres. Il se tut. Le regard sombre, il ne put que penser que certains Hommes étaient bien pire que le vieux Gregor...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 82

Fiche de Personnages
Age : 1 ans & 3 mois
Race: Race de votre personnage
Relations:

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!) Jeu 21 Sep - 4:08

Je m'ennuyais dans cette cage j'avais juste à écouter les conversations de ses chiens, tout en attendant que ses humains nous libèrent enfin pour qu'on s'enfuie. J'écoute alors les paroles du golden je soupire de nouveaux, oui c'était biens cela ils auront une marre de sang, cela était bien dit. Mais par contre je ne voulais pas servir de repas, une fois blessé. J'avais le regard vraiment vide tout d'un coup et je grogne pour ensuite mettre une de mes pattes entre l'un des barreaux et je gratte la neige et la glace.

Je voulais sortir d'ici, je commençais vraiment à étouffer tellement que je ne sais si cela faisait des heures que j'étais entre ses barreaux ou non. Je commençais vraiment à devenir confus, je ne supportais pas à être embarré de la sorte. Surtout avec l'histoire de la corde autour de mon cou dans le passé, qui me servait de collier maintenant. Parfois j'en n'avais assez de ses humains, rpg regarde un chien blanc et gris qui était pas trop loin de moi. Pour enfin me laisser tomber lourdement sur le sol de la cage.

Quand vous pensez qu'on va sortir d'ici peu importe notre sort...

Je me demandais bien quelle sorte de réponse j'allais avoir, déjà que je ne semblais pas trop être aimé déjà ici. Cela commençais vraiment bien cette longue, même très longues soirées qui nous attendent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les conquérants du froid (!!!)

Revenir en haut Aller en bas
Les conquérants du froid (!!!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jayce et les conquérants de la lumière...
» Ma COUPE DODGE
» Une croisade pour deux conquérants [PV Ed Free]
» GOLDORAK
» [Brouillon] Liste des rôles en jeu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konik :: 
Terres RPG
 :: 
    Les mines
 :: Campement
-
Sauter vers: