Konik


    Bienvenue dans les terres du Mont Konik !
    Après une longue absence de plus de deux ans (2015), Konik le rpg inspiré de Balto et l'Appel de la forêt à rouvre ses portes en 2017 !


    De nombreux prédéfinis sont encore libre!
    Un contexte inédit
    De hauts rangs encore disponibles
    Possibilité de créer sa propre meute et son propre attelage
    Un staff actif et des évents à la pelle!

    Alors ? Qu'attends tu pour te lancer dans l'aventure ?




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Envie d'un prédéfini?


la Grande Course d'Ouka Road a commencée, souhaitons bonne chance aux participants !

Partagez|

Work, work, wo-... ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 131

Fiche de Personnages
Age : 3 ans et 9 mois
Race: Groenland
Relations:

MessageSujet: Work, work, wo-... ?! Dim 16 Juil - 22:44

Trottinante au milieu des mineurs, Süni tentait d'apprendre à reconnaître les lieux. A vrai dire, c'était l'une des premières fois qu'elle venait visiter ce drôle de campement... Bien sûr, elle avait entendu parler des chiens qui travaillaient ici et qui auraient pu représenter une menace pour elle : lourds, imposants, territoriaux... Mais tant qu'elle n'en avait pas vu de ses yeux, elle se disait que c'était là juste des simples chiens, comme elle. Certes, la vie semblait leur avoir moins sourit mais qu'y pouvait-elle, elle, la simple Groenland ?

Et puis, son but premier était loin de se confronter à eux, simplement de découvrir une partie de sa nouvelle vie. Les odeurs de charbon et de métaux étaient assez agréables en fait. Museau en l'air, la demoiselle sombre ne prêtait nullement attention à ce qui se trouver devant elle. Elle zigzaguait sans peine entre les tentes et autres petits baraquements qui composaient le camp mais manquait régulièrement de tomber face à un trou hors de son champ de vision, d'un saut, et même d'une brouette !

Et ce qui devait arriver, arriva. Elle trébucha dans un couinement plaintif et s'étala sur le sol neigeux, faisant tomber de nombreux outils mais surtout quelques sacs de charbon... Penaude, elle resta silencieuse un moment, persuadée que des Hommes allaient arriver et la réprimander. Les minutes passèrent mais sans que le moindre bruit ne vint l'alerter. Dubitative, elle se risqua à relever la tête pour regarder autour d'elle. Il semblait bien qu'elle soit à une des extrémités du camp et que tous soient au travail...

Heureuse de cette découverte, elle rampa tant bien que mal de sous son amas de bêtise et se mit en tête de ranger pour que cela passe inaperçu. Elle finit même par s'amuser en redressant tant bien que mal les outils métalliques. Puis ce fût au tour des sacs de charbon qu'elle commença à tirer, grognant de temps à autre quand ils s'accrochaient contre une pierre ou autre obstacle. Elle reculait, reculait, chantonnant presque, heureuse de travailler quand elle mit de nouveau la patte sur des ennuis : une corde qui, alors qu'elle tombait à nouveau et se mit à paniquer dans des jappements plaintifs, s'enroula autour d'elle et de son cou !

Süni se débattit du mieux qu'elle pu contre cet ennemi mais après une demi-heure de combat elle du se rendre à l'évidence : elle était coincée, entourée de ses bêtises honteuses. La jeune chienne était dans de beaux draps. Elle se mit à japper, aboyer doucement dans l'espoir qu'on vienne la libérer, tant pis pour l'engueulade qui irait avec !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 47

Fiche de Personnages
Age : 3 ans
Race: bâtard aux allures berger allemand
Relations:

MessageSujet: Re: Work, work, wo-... ?! Lun 17 Juil - 15:18

Il était assez rare que Maxime s'éloigne autant de la ville, surtout pour aller voir des chiens crasseux bosser. Mais aujourd'hui, le grand faux berger s’ennuyait à mourir. C'est pourquoi, il marchait d'un pas lourd dans la neige tâchée de noir charbon, observant les chiens musculeux de la mine s'appliquer au travail.
Il ne cherchait pas forcement à se moquer d'eux. En fait, il se fichait pas mal de ces chiens, il passait seulement le temps en les regarder trimer. Il devait bien y avoir quelque chose de plus intéressant à faire, au bout d'un moment, il allait trouver une occupation plus amusante.
Mais pour le moment, ses pattes larges faisaient crisser la neige qui s'accrochait à sa fourrure brune et noire, pour le moment, il guettait seulement.

C'est alors qu'il entendit un couinement plaintif. Levant brusquement les oreilles il se stoppa. Le silence lui répondit à travers le bruit des machines, mais il resta à l'affut. Un nouveau couinement. Maxime ne se fit pas attendre, il se mit directement en marche, courant, soulevant sur son passage des flocons compacts de neige de la veille.
Il entrouvrit la gueule, la respiration saccadée par cet effort si vif. Il avait beau être un chien sportif, l'accélération si brusque ne plaisait pas à son corps. Mais il fendait la neige à toute allure, conscient qu'ici, peu de chiens se sentirait concerné par la pauvre bête qui mugissait sa peine. Était-ce un chien coincé sous la roche ? Ou bien blessé par un quelconque explosif ? Maxime avait beau paraître cruel et égoïste, il ne pouvait s'empêcher d'aider, tout comme il pouvait tuer si on lui en donnait l'ordre.
Il arriva enfin à l'autre extrémité du camp, prêt d'un cabane de bois autours de laquelle plusieurs outils et sac de charbon gisait. Maxime s'arrêta, dérapant dans la neige, droit comme un piquet il s'appliqua à tenter d'entendre, voir, ou sentir qui agonisait là.
Il isola bientôt l'odeur d'une chienne, puis entendit ses jappement et enfin, vit la forme noire. Le mâle fronça le museau avec perplexité lorsqu'il détailla la femelle. Empêtrée de cordes, celle-ci gémissait plaintivement.
D'abord surpris, le grand canidé ne put s'empêcher d'être amusé. Lui qui avait cru à une urgence, il découvrait une maladroite prisonnière de sa maladresse. Il s'approcha, descendant une bute de neige pour s'approcher de la jeune bâtarde noire. Le grand mâle la surplombait de toute sa hauteur.

" B'soin d'aide peut-être ? "

Lâcha-t-il de sa voix râpeuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 131

Fiche de Personnages
Age : 3 ans et 9 mois
Race: Groenland
Relations:

MessageSujet: Re: Work, work, wo-... ?! Lun 17 Juil - 21:04

Soudain, un nuage de neige s'envola, repoussé par l'arrêt d'une course effrénée dont le martèlement avait fait paniquer la jeune chienne empêtrée. Retenant son souffle, elle attendit : la sentence allait-elle tomber ? Ou serait-elle épargnée ? Après tout, elle avait tout de même commis quelques dégâts non négligeables... Qui ne manqueraient de faire s'arracher les cheveux aux mineurs. Mon dieu, elle avait été une petite idiote présomptueuse à être persuadée qu'elle pourrait tout ranger comme si de rien n'était ! Et maintenant, elle allait en subir les conséquences... Un humain ou un chien des mines viendrait la remettre une bonne fois pour toute à sa place. Viendrait ? Non. Allait. Il était déjà là.

La douce fermait les yeux, gémissant toujours, couinant comme un jeune chiot qui n'arriverait plus à se remettre sur ses quatre pattes. L'être avançait, elle l'entendait. Plissant de plus en plus les yeux, ne voyant même plus la lumière filtrée entre ses paupières, elle se préparait à recevoir le coup quand... Rien. L'être se tenait aussi d'elle, lui demandant d'une voix aux timbres rocailleux - peut-être dû aux poussières de la mine ? - si elle avait besoin d'aide. Pendant quelques secondes qui durèrent une éternité pour Süni, elle garda ses yeux clos, se demandant si on se jouait d'elle ou non. Mais finalement, elle ne pouvait s'empêcher d'espérer et croire qu'on allait vraiment lui donner un coup de patte. Ouvrant ses paupières, sans pour autant lever ses pupilles sur son potentiel sauveur, sans doute par pure honte, la femelle Groenland laissa sa voix s'échapper dans une faible tonalité.

" Je... Ce... Ce ne serait pas de refus... "

Elle aurait eu envie de lui dire qu'elle pourrait s'en sortir seule mais cela lui était impossible. Süni finit par redresser sa tête pour observer son interlocuteur et continuer, voulant se justifier, quand elle fût cueilli par l'aspect du chien. Une partie du visage du mâle n'était qu'une énorme cicatrice. Une pointe de pitié l'envahit, son regard s'en teinta et instantanément elle s'en voulut. Etait-ce comme ça qu'elle allait remercier son sauveur ?! Elle grogna légèrement, à sa propre intention, avant de rabattre ses oreilles contre son crâne en relevant un museau plein de remord.

" Excusez moi... " Puis, sans plus de cérémonie, elle continua, ne voulant pas le mettre mal à l'aise. Elle s'excita quelques instants dans son cordage, ne faisant que resserrer l'étreinte de la corde autour de ses pattes et de son ventre. " Comme... Vous pouvez le constater... Je suis... " Elle avait honte de le dire et baissa la tête. " Complètement, archi-coincée. " Couina-t-elle dans un souffle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 47

Fiche de Personnages
Age : 3 ans
Race: bâtard aux allures berger allemand
Relations:

MessageSujet: Re: Work, work, wo-... ?! Mar 18 Juil - 14:37

La femelle garda quelques secondes les yeux clos, le museau vers le bat. Elle semblait bien mal à l'aise et honteuse d'être trouvée en cette posture, mais au moins elle avait cesser de gémir comme un chiot apeuré et cela soulagea un peu les oreilles de Maxime. Elle finit enfin par ouvrir les yeux, sans pour autant regarder le grand chien dans les yeux.

" Je... Ce... Ce ne serait pas de refus... "

Il s'en doutait un peu à vrai dire. Saucissonnée comme elle l'était il était peu probable qu'elle puisse sans sortir seule et au fond, elle avait de la chance de ne pas être tombée sur quelqu'un d'autre que Maxime car le grand chien n'était pas mauvais en soi. Cependant, lorsque celle si leva le regard sur lui, elle sembla choquée par l'aspect de Maxime.
L'immonde brûlure qui, comme d'habitude ravageait le visage du mâle, sembla la surprendre. Cela fut désagréable pour Maxime, il avait l'habitude d'être sujet aux regards circonspects, mais cela restait toujours embêtant. Mais lorsque de la pitié teinta les yeux bleus de la chienne, le chien fronça le museau en grimaçant avec colère.
Il haïssait ça, que les gens s'apitoie sur son sort. Il n'était pas une petite chose qu'il fallait protéger !
La femelle grogna et baissa les oreilles.

" Excusez moi... Comme... Vous pouvez le constater... Je suis... Complètement, archi-coincée. "

Dit-elle dans un souffle après avoir baisser la tête. Maxime la fixa, le regard sévère. Elle avait beau s'être excuser, il n'avait pas aimer, mais alors pas du tout la façon dont elle l'avait regarder. Mais il n'avait pas envie de se mettre en colère, pas contre une parfaite inconnu qu'il ne reverrait sûrement pas... Il souffla en reculant un peu, sa respiration se changea en buée.

" J'vois ça, tu n'es pas vraiment très douée. "

Lâcha-t-il finalement, son ton était un poil agressif, il tentait de conserver son calme. Doucement il pencha la tête vers le poitrail de la jeune chienne.

" J'peux bien déchiqueter les cordes, mais pas sûr que t'en sorte intacte, je sais pas très bien visé à cause d'ma blessure. "

Il se moquait d'elle, sa vision avait été épargnée. Mais il avait très envie de lui faire un peu payer son excès de pitié. Il releva la tête en fronçant le museau, baissant les oreilles il découvrit une superbe rangée de crocs acérés. Il ouvrit la gueule sans grâce et abaissa la tête rapidement. Cela aurait put ressembler à une mise à mort, surtout pour la chienne qui ne devait pas savoir si Maxime comptait bien la libérée. Après tout, sa colère avait transparu. Mais tout cela était fait exprès, il voulait l'effrayer.
Sa puissant mâchoire se referma sur le cordage, relevant brutalement la tête il déchira la corde, puis abaissa de nouveau et déchiqueta un autre pan. La chienne était libre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 131

Fiche de Personnages
Age : 3 ans et 9 mois
Race: Groenland
Relations:

MessageSujet: Re: Work, work, wo-... ?! Mer 19 Juil - 23:25

Süni sentit que son erreur ne passerait pas inaperçue aux yeux de l’impressionnant croisé… Ressentir et subir le regard inquisiteur de ce mâle la mit longuement mal à l’aise. Elle s’en voulait, s’en était voulue dès le départ mais comment s’empêcher de ressentir une pointe de pitié pour ce qu’avait dû subir ce berger ? Il souffla, la femelle trembla, ébauchant un couinement qu’elle étouffa entre ses crocs.

BIM. Une bonne petite pique, tout ce qu’il y a de plus véridique. Ainsi positionnée, saucissonnée, on aurait pu faire n’importe quoi d’elle. Une pointe d’angoisse se logea au creux de son estomac alors qu’elle relevait des pupilles craintives vers son interlocuteur : il n’oserait pas lui faire du mal quand même ?! Mais son esprit se calma en repensant à la manière dont il avait accouru, pas comme un chevalier servant, non, loin de là, mais comme un être qui ne laisserait pas tomber un congénère dans la détresse. C’était l’impression qu’avait la Groenland et elle avait envie d’y croire, même quand il laissa suggérer que, au vu de son état, il pouvait la blesser.

Pendant quelques secondes, elle y crût, d’autant plus quand elle le vit plonger la tête, croc en avant. Elle eut envie de piailler mais se retint, serrant la mâchoire. Après le premier coup, elle comprit qu’il s’était une fois de plus moquée d’elle, pour la remettre à sa place. Elle acceptait cette punition tout à fait normal au vu de sa remarque… Il recommença une deuxième fois l’opération et, oh miracle, la chienne fût libérée ! Agitant joyeusement sa queue, elle se redressa, se secoua, enlevant le reste de ses cordages, langue pendante elle observa le désastre qu’elle avait causé. Pas beau. Pas bon.

Elle se retourna vivement vers son sauveur, penchant la tête et remuant sa queue touffue posée sur son arrière train, souriant de tous ses crocs.

« Merci ! Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans vous ! Vous êtes arrivé pile au bon moment ! »

Elle eut un mouvement affectueux qu’elle rangea dans sa coquille : il avait beau l’avoir libérée, elle ne savait pas d’où il venait et surtout si elle pouvait avoir un tel comportement avec lui. Soucieuse de ne plus le fâcher, elle décida de se remettre dans sa position initiale, debout, souriant.

« Je me nomme Süni, et vous ? »

Elle huma l’air, discrètement, tentant de définir si elle avait déjà senti cette odeur à un moment. Mais rien ne lui vint. Peut-être un chien de la ville, tout simplement ? Ou des mines. Mais il ne sentait pas le charbon. Pouvait-elle lui poser la question ? Elle ne savait pas trop… Vu qu’elle avait été si impolie… Aussi décida-t-elle qu’elle omettrait cette question pour le moment.

« Il y a un moyen pour que je puisse vous remercier ? »

Elle ne savait pas trop ce qu’elle pouvait faire mais se devait de le faire. On lui avait enseigné le respect mais aussi le donnant-donnant. Il l’avait sauvé, il lui fallait trouver quelque chose pour le remercier. Peut-être de la nourriture ? Elle pouvait bien réduire un peu sa portion… Ou allez chasser quelque chose même si elle ne l’avait jamais fait seule véritablement. Deux chiens au moins l’accompagnaient à chaque fois. Parfois leur humain. Souvent même. Soucieuse sur ce détail, elle ne se concentrait plus sur son interlocuteur alors même qu’elle l’avait déjà vexé une première fois. Petite demoiselle, tu te concentres trop sur les mauvaises choses !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 47

Fiche de Personnages
Age : 3 ans
Race: bâtard aux allures berger allemand
Relations:

MessageSujet: Re: Work, work, wo-... ?! Sam 26 Aoû - 16:53

" Merci ! Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans vous ! Vous êtes arrivé pile au bon moment ! "

La petite chienne eut pour toute réponse un grognement taciturne. Maxime avait autre chose à faire que d'entendre ses remerciements, il haïssait cela d'ailleurs. Après tout, il avait toujours été capable du pire comme du meilleur.

" Je me nomme Süni, et vous ?
- Maxime.
-Il y a un moyen pour que je puisse vous remercier ? "

Il s'ébroua avec nonchalance avant de se retourne doucement, dos à elle il commença à s'éloigner, la regardant du coin de l'oeil.

" Ouais, la fermer. Tu parles trop, c'est pire qu'un piaillement de chiot. "

Il fronce légèrement le museau, ponctuant sa phrase par un air tout sauf amical. Il n'était pas là pour se faire des amis de toute façon, il l'avait aider, maintenant il repartirait.
( désolée, c'est médiocre... Mais j'arrive pas à faire mieux ;w; )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 131

Fiche de Personnages
Age : 3 ans et 9 mois
Race: Groenland
Relations:

MessageSujet: Re: Work, work, wo-... ?! Dim 3 Sep - 12:06



Süni souriait, battant un peu de la queue, attendant que le dénommé Maxime réponde. Quand il le fit, ce fût la douche froide. La chienne resta un moment interdite avant de froncer le museau à son tour, totalement vexée par les propos du mâle : un chiot ?! Pour qui se prenait-il ?! Malicieuse, elle se dit qu'elle allait se venger, tout de même avec gentillesse, de cette insulte. Elle trottina donc jusqu'à lui, silencieuse, affichant presque un air hautain avec sa tête relevée et son regard droit. Elle le dépassa et, alors que son arrière train se trouvait à proximité du museau du mâle, elle donna un bref coup de queue, plus chatouilleur que véritablement violent.

Faussement outrée par son propre geste, elle regarda Maxime en s'exclamant. " Oh, non ! Ma queue vous aurait-elle touchée le museau ? Quel dommage... " Elle marqua une pause et continua avec un sourire victorieux. " Mais un chiot ne sait pas encore se contrôler. " Et elle se planta, assisse, le fixant et tentant de lui dire qu'elle ne se laisserait pas insulter de cette manière. Elle le pensait réellement, encore faut-il qu'elle donne réellement cette impression. Ca c'était une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Work, work, wo-... ?!

Revenir en haut Aller en bas
Work, work, wo-... ?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ¤~~You still have lots more to work on~~¤
» If we work, work there'll be no doubt- Andrew
» work work work {ft zeru}
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare
» Magic Work - Les bizarr'Sisters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konik :: 
Terres RPG
 :: 
    Les mines
 :: Campement
-
Sauter vers: