FORUM EN MAINTENANCE POUR REOUVERTURE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Envie d'un prédéfini?


Partagez | 
 

 La plou belle [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La plou belle [PV]   Dim 13 Déc - 21:37

Une mauvaise passe.

Elles arrivaient vite, ces dites mauvaises passes, lorsqu'on était un chien errant. Après quelques semaines de semi-gloire, de froid supportable, Silence avait à nouveau perdu du poids et bien sûr, s'était affaiblie petit à petit. La chienne qui pensait "gérer" comme elle le disait si bien à Dolché s'était encore retrouvée dans une situation dangereuse. Heureusement dans son malheur, elle avait prit l'habitude de réagir avec un certain sang-froid. La faute de sa chute étant une mauvaise blessure, l'animal ne pouvant plus chasser avait fini par s'aventurer du côté des maisons pour fouiller les poubelles. Son flanc commençait à cicatriser mais désormais, elle n'avait plus la force d'attraper des proies, il fallait donc commencer de zéro. D'abord fouiner dans les ordures ménagères, emmagasiner un peu d'énergie puis tenter d'attraper le premier lapin qui, sensément, la remonterait un peu. La chienne y croyait encore, était-ce dû à son courage, à de l'inconscience, à sa jeunesse ou justement au plus profond désespoir ? En effet, que lui restait-il à part des larmes inutiles ? Ses longues pattes agiles pour aller de l'avant, et cet "avant" se trouvait dans la poubelle prometteuse d'une famille riche.

Sous le couvercle mal fermé, Silence pouvait sentir la promesse de restes honteusement gâchés. Probablement un produit non consommé la veille qui ne convenait plus car plus très frais. Malgré sa peur des humains, le lévrier ne pouvait laisser passer l'occasion. C'est donc à la tombée de la nuit qu'elle traversa le trottoir pour se rendre dans le jardin. Sa queue était tellement rentrée entre ses pattes qu'elle semblait avoir tout bonnement disparu, pareillement pour ses oreilles plaquées contre son crâne. Hésitant, l'animal effectua deux ou trois ronds dans le jardin avant de se décider.

Perchée sur ses pattes arrières, Silence essaya d'oublier cette blessure-dûe à la défense trop téméraire de sa proie du moment lorsqu'une malamute était venue la lui voler.- pour repousser le couvercle de son museau effilé. Lorsque l'objet commença à glisser, la chienne effectua un petit bond en avant pour le récupérer, même si la taille de ce dernier lança sa mâchoire fine. Elle accompagna sa chute avec le plus de douceur possible puis se redressa pour en arriver au butin.

Aujourd'hui, son agilité lui servait seulement à fouiner le plus profondément possible dans la poubelle sans la faire tomber. Enfin, à force d'étirer son cou fin mais musclée, la bringée arriva à toucher le premier bout de nourriture. Et là, surprise ! Elle reconnut de la pâtée de luxe pour chien pour en avoir assez mangé dans son passé.

Plongeant dans la nostalgie et le fol espoir, la chienne en oublia toute prudence. Elle savait que cette nourriture adaptée à son corps d'animal pourrait bien l'aider à retrouver de l'énergie avant prévu. C'était meilleur que les restes humains de mauvaise qualité. Peut-être que demain même, elle pourrait tenter une chasse. Portée par le désir de plus, elle se risqua à plonger une patte dans la poubelle, basculant dangereusement, sans pour autant tomber mais faisant du bruit en se reprenant. Peu soucieuse désormais, le lévrier avait opté pour une autre tactique, manger le plus vite possible quitte à être repérée et déguerpir.

Malheureusement, elle fut repérée plus tôt que prévue, une silhouette canine se déclara sur la pas de la porte. Frustrée, la Galga émit un grognement bas mais long sans pour autant prendre la peine de tourner la tête. Peu importait qui il était ou l'attaque, elle devait compter sur sa vitesse pour dégager mais en attendant, il lui fallait engranger plus de bouchées, toujours plus. Pour se faire, elle avait simplement décidé d'ignorer le chien qui peut-être, s'approchait ou s'éloignait. Sa mâchoire s'actionnait, déchirant les sacs pour atteindre les restes de pâtée délaissée car manquant légèrement de fraîcheur.
Revenir en haut Aller en bas
Djihaam

avatar

Messages : 21
Pawllars : 24

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans
Sous groupe: Citadin
Relations:

MessageSujet: Re: La plou belle [PV]   Dim 13 Déc - 22:14





Figurant/prédéfini utilisé : Farah.


« [...] ... Et c'est là où je lui ait dit : " Ce n'est pas parce que je renifle pas vos parties que je suis forcément anormal... " »

« Cert-..! »

Farah fut coupé par les entrechoquements de fers, venant de l'extérieur. Sur le perron de sa résidence, le chien releva les oreilles, attentif. Rapidement imité par son frère. Elle se leva prestement, les arcades froncés. La chien se releva, plus lentement, baillant un peu. De l'intérieur de la battisse, on entendit les cris rauque d'un homme, hurlant en sa langue que ses chiens se taisent. D'autres voix l'accompagnèrent, un meeting d'affaire.

« T-tu as entendu ? » Le Prince roula des yeux.

« Evidemment ! Si toi tu as pu l'entendre, alors moi ! Je l'avais déjà repérer depuis long! » Elle acquiesça, baissant les yeux. Alors qu'elle allait se cacher derrière son homologue, celui-ci la poussa d'un coup de museau dans l'arrière-train. L'incitant, la forçant même à aller à la rencontre de l'inconnu.

« M-mais qu'est-ce que tu fais ?! »

Il s'indigna.

« Uh uh! Ne soit pas sotte, voyons ! Je t'encourage ! Va voir qui fouille dans nos vidanges..! » Elle fut tenter de rétorquer, par peur se faire éventrer par un quelconque animal sauvage. Mais le regard de son frère à demi chemin entre la déception et la critique, le fit taire et avancer. Derrière, Djihaam étira un sourire, la suivant jusqu'à à la bordure de l'estrade.

Farah descendit d'un bond et atterrit dans la neige. Là, elle s'aventura à pas de loups dans les recoins sombres, en dessous de leur maison de vacances. Djihaam étira le cou, pour suivre sa sœur du regard. Dès qu'elle eut disparue de sa vision, le mâle abandonna son sourire pour faire une moue inquiète. Il se résigna à la suivre. Non, sans s’être vêtu du tapis bordeaux et dorée sur lequel ils dialoguaient avant.

Elle arriva aux poubelles.
Plusieurs étaient renversés, la nourriture jonchait le sol enneigé.

« Q-qui est là ! D-déguerpissez ! Nous sommes légions ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La plou belle [PV]   Dim 13 Déc - 22:50

Un, deux chiens ? Silence n'en avait aucune idée, aveuglée par la nourriture. Elle avait rarement voir jamais été aussi imprudente, cependant, la faim la forçait à faire ce choix extrême. Malheureusement, les maîtres de la maison lui parlèrent, indiquant dans un vocabulaire quelque peu châtié qu'ils étaient "légions". Le flair du lévrier lui indiquait le contraire, et surtout elle ressentait la peur flotter, néanmoins, également appeurée, elle ignorait de qui cette effluve émanait vraiment. Après une énième bouchée, se sentant acculée, l'intruse se résigna à se tourner vers le ou les canidé(s) domestique(s), une femelle bégayante. S'approchant prudemment Silence plissa les yeux pour voir qui était sa potentielle adversaire.

La surprise saisit la Galga à la gorge. Elle demeura bouche bée pendant quelques instants, offrant sa propre silhouette rayée à la lueur de la lune. Un lévrier ? Ici ? Certes, l'animal avait de longs poils salvateurs plus ou moins adaptés au climat de Konik, néanmoins elle était sûre que cette chienne n'était pas originaire de cette ville. En fouillant dans sa mémoire, Silence se souvint d'avoir vu un ou deux de ces cousins siéger fièrement auprès de leurs maîtres. Tandis qu'elle s'apprêtait à courir sur les cynodromes, la chienne les avaient vu se préparer pour un concours de beauté. Sa propre mère était issu de la ligne show, néanmoins, elle était d'avantage faite pour le travail, d'où les courbes plus élégantes encore de Farah. Silence était scotchée, tant par l'étonnement que la beauté de l'animal en face de sa personne. Sa propre silhouette en réalité pourrait également faire des envieux, si elle était convenablement nourrie. Au moins, ayant prit soin de ne pas plonger directement dans la poubelle pour tenter de ne pas la faire tomber, la chienne était plutôt propre. La Bande lui avait enseigné comment éviter les tiques et conserver une hygiène correcte, c'était déjà ça.

-Je... Euh. J'avais faim. Pardon.

Les yeux encore ronds, égarée devant cette sublime reine la plongeant dans son propre passé doré, Silence oublia ses revendications sévères. Elle qui comptait jouer la carte de l'offense en demandant au chien de lui laisser au moins la possibilité de se nourrir avait l'impression d'insulter le lévrier. Devinant finalement une silhouette se découper dans l'entrée, la chienne tendit son propre cou, essayant de deviner s'il s'agissait d'un autre lévrier. Elle était émue aux larmes de retrouver des "presque" congénères à Konik.

-Êtes-vous une Galga ?

Ce n'était probablement pas le cas, cependant Silence ne parvenait pas à mettre un nom sur cette race. Elle se souvenait maintenant des lévriers Afgans mais avait définitivement écarté cette possibilité. N'ayant jamais aimé l'outrageuse oppulence de ces animaux aussi arrogants que le laissaient penser leur physique, Silence prêtait un entre-deux ravissants entre les Galgos et cette race à la merveilleuse chienne en face de sa personne.
Revenir en haut Aller en bas
Djihaam

avatar

Messages : 21
Pawllars : 24

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans
Sous groupe: Citadin
Relations:

MessageSujet: Re: La plou belle [PV]   Dim 13 Déc - 23:27





La voleuse prise sur le fait, s'excusa.
« Je... Euh. J'avais faim. Pardon. » Tout au aussi confuse que l'intruse, Farah s'excusa elle-aussi. Honteuse d'avoir voulu attaquer quelqu'un désirant simplement se contenter.

« N-non ! Non ! C'est à moi d-...! »

« BAH ALORS ?! » S'imposa la voix agacé du mâle qui arrivait, comme un roi, vêtu d'une longue cape en tapis de sol. « Pourquoi n'as-tu pas déjà régler le problème ? Voyons, ma soeur ! »

« M-mais ... c'est ! »
Le chien se centra sur l’intruse et arbora lui aussi une mine abasourdit.
Un silence de mort s'installa, les trois énergumènes encore sous le choc. Se fut la Galga, curieuse, qui rompit le silence.

« Êtes-vous une Galga ? »
Djihaam plissa ses yeux avant grand ouvert pour observer sa petite sœur. La jaugeant de haut en bas, il préféra renseigner la chienne. Ne supportant pas les bégaiements de sa frangine.

« Vous vous m'éprenez ! Nous sommes Persan et non Galga-n ? » Finit-t-il, en écorchant un peu le dernier mort. Sa queue en plumeau se balança joyeusement de gauche à droite, tandis qu'il prenait une allure un peu plus accueillante. Farah l'imita, faisant une courte révérence pour saluer l'espagnole.

« Vous, par contre ... Vous n’êtes pas d'ici ? Je me trompe ? Importation ? Elevage ? Je suis assez curieux! » Des millions de questions l’assaillirent. « Oh! E-et puis ! Que faisiez-vous dans nos vidanges ! Les lévriers ne sont pas fait pour fouiller les ordures, enfin ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La plou belle [PV]   Lun 14 Déc - 0:17

-Galgo. Galga pour une femelle. Et où vivent les "persans" ? Je n'avais jamais entendu parler de vous, et votre accent...

Il était clair qu'à son instar, les chiens-car ils étaient deux- étaient aussi ignorants que sa personne. Silence s'approcha doucement, visionnant finalement le mâle qui abordait également un pelage sablé mais avec un peu plus de noir que celle qu'il avait appelé sa soeur. La jeune femelle, curieuse et légèrement moins sur la défensive répondit au battement de queue du lévrier par le même mouvement joyeux, si ce n'était que moins poilu, son "plumeau" ressemblait plus à un long fouet qui retomba bientôt le long de ses jarrets, touchant presque le sol.

-Je viens des Terres gorgées de soleil, qui ressemblent à votre pelage, couleur sable si la lune ne me trompe pas. Quand les rayons les illuminent, elles étaient aussi brillantes que votre fourrure à tous les deux, oui. Je suis d'Andalousie, et on m'a emmené ici pour courrir. Néanmoins, je n'ai pas répondu aux attentes de mon maître, et voilà qui explique pourquoi je fouille vos poubelles. Ou vidanges comme vous dites.

Ayant retrouvé un peu de sa noblesse passée, Silence utilisait un vocabulaire plus élaboré que celui qu'elle crachait dans la rue, se battant avec les bâtards du coin. Ses oreilles à demi-dressées guettaient toutefois les bruits de la nuit et ses muscles se tendaient comme des ressorts à chaque alerte. Avant, elle aurait été comme les deux lévriers, tranquille, confiante envers les hommes. Cependant elle savait qu'encore pire que l'oubli de veiller à leur sécurité, les bipèdes la mettaient en danger.

-Où se trouve vos humains ?

Demanda-t-elle, à nouveau craintive, sa queue accolée à ses flancs. La chienne aurait voulu conserver un peu de sa superbe, mais rien que d'imaginer des bipèdes débarquer pour la chasser telle une vulgaire bâtarde, elle ne pouvait s'empêcher de trembler. A l'instar de nombreux chiens, elle était persuadé que ces êtres pourtant lourdauds, aux sens moindres étaient des "dieux". Des dieux du mal majoritairement hélas. Or, une rejetée comme elle, défiant les règles implicites de cohabitation risquait la mort. Personne ne se porterait garant pour elle. Silence n'était plus un lévrier, elle n'était qu'une vermine ambulante. Se mordant la lèvre face à l'humiliation que son propre esprit venait de lui faire subir, la Bringée se contenta d'observer les magnifiques chiens en face de sa personne. Elle aussi avait eu un jour ce poil brillant, cette silhouette marquée, mince mais saine. C'était il y avait 5 mois à peine, mais ça valait une éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La plou belle [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La plou belle [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» A moitié Belle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konik :: 
Terres RPG
 :: 
    Ville
-