FORUM EN MAINTENANCE POUR REOUVERTURE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Envie d'un prédéfini?


Partagez | 
 

 Princess | ft. Antiva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Molly

avatar

Messages : 203
Pawllars : 132

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans
Sous groupe: Goldsmith (Point dog)
Relations:

MessageSujet: Princess | ft. Antiva   Ven 27 Nov - 0:24



Dimanche, jour du repos, enfin presque. Goldsmith avait tout de même décidé de faire travailler ses chiens le matin. C’était déjà au moins une après-midi de libre et de repos, Molly allait pouvoir s’occuper, enfin trouver quelque chose qui pourrait l’occuper. Elle venait de finir de manger, elle c’était posée calmement non loin du campement, histoire de se reposer au moins une demi-heure, car il était vrai qu’elle n’aimait pas rester trop longtemps couché au même endroit, elle devait bouger. Mais voilà qu’une odeur particulière lui vint aux narines. A force de ne sentir que le renfermé des mines, l’odeur des explosifs et la terre, les nouvelles odeurs n’étaient pas difficiles à repérer. Elle dressa ses oreilles et renifla encore pour voir d’où venait cette nouvelle odeur. Molly ne m’y pas longtemps à trouver d’ailleurs. Non loin, se trouvait une chienne, mais qui était-ce, et que faisait-elle ici ? Elle n’avait pas l’air d’être une nouvelle recrue des Rusher, en tout cas si elle l’était, mieux valait-elle qu’elle s’en aille.

Molly, se dressa sur ses quatre pattes et se rendit donc vers l’inconnue. Elle l’observait de haut en bas, le muscle oculomoteur droit levé vers le ciel, la chienne de pointe se demandait ce que faisait une femelle dans son genre ici même, sur le camp des miniers.

- T’es perdue princesse ? Entama-t-elle sur un ton ironique. T’es la nouvelle recrue des Rusher ou comment ça s’passe ?

Puis elle vint se placer devant l’inconnue, le poitrail bombé pour essayer de se rendre dominante. Elle observa la chienne brune de haut en bas. Elle espérait pour elle qu’il ne s’agissait pas d’une nouvelle recrue Rusher, sinon elle avait du souci à s’faire.

- Si t’es une Rusher ma pauvre, t’as du souci à t’faire chérie, tu vas t’faire bouffer vite fait bien fait par ces gros molosses qui doivent faire au moins deux fois ton poids. Dit-elle en pointant son museau vers l’attelage rival qui était attaché non loin près du hangar.

Même si Molly avait beaucoup tendances à surestimer les autres, elle était sûre que celle-ci n’avait rien à faire ici. Elle avait une musculature beaucoup trop fine pour tirer de lourdes charges, mais cette musculature devait sûrement venir tout droit d’un attelage de course.

- T’appelles comment ? Histoire que j’sache quel est ton nom lorsqu’on m’préviendra que tu te s’ras fait bouffer par un de ces chiens.





Merci Thorök♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antiva

avatar

Messages : 216
Pawllars : 694
Age : 19

Fiche de Personnages
Age du personnage: 3 ans et 3 mois
Sous groupe: Nimutt
Relations:

MessageSujet: Re: Princess | ft. Antiva   Sam 28 Nov - 20:54


Hmpf. Ruffians.Molly & Antiva

Une fois encore, il fallut se rendre aux mines. Teeil y avait à faire – Antiva n’avait pas vraiment compris pourquoi, d’ailleurs elle n’avait même pas cherché à comprendre. Tout ce qu’elle voulait, c’était l’accompagner… et peut-être, avec un peu de chance, revoir son rouquin préféré ? Toujours est-il que quand l’Inuit sortit, elle se présenta tout naturellement à lui, attendant qu’il l’invite à l’accompagner. Et c’est exactement ce qu’il fit !

A l’entrée du campement, Antiva laissa son maître s’occuper de ses ‘affaires d’Hommes’ et partit se promener. Il n’aurait qu’à siffler pour qu’elle revienne. Mais, innocente comme elle était, elle ne se rendait pas compte du risque encouru. Pourtant, sa dernière visite aux mines avait été pleine de danger : oui mais voilà, Antiva ne savait pas retenir ses leçons. Espérant retrouver celui qu’elle considérait (à tort ?) comme son ami, elle gambadait gaiement à travers les tentes. Elle ne savait pas trop où se diriger, non-initiée aux odeurs de l’endroit. Toutefois, elle réussit à trouver des chiens. Des chiens énormes, dignes de leur réputation de gros bras, et elle s’apprêtait à aller leur parler quand…

« T’es perdue princesse ? »

Décidément. Etait-ce une habitude des mineurs que d’appeler les nouveaux arrivants par des titres honorifiques ? En effet, cette chienne-là n’était pas la première à l’interpeller de la sorte…

« T’es la nouvelle recrue des Rusher ou comment ça s’passe ? »

Oh, quelle affreuse méprise ! Elle, une chienne des mines ? Que nenni ! Souhaitant éclaircir immédiatement ce point, Antiva quitta des yeux le groupe de chiens pour les poser sur son interlocutrice mais… elle en resta coite de stupéfaction. A sa voix, elle avait cru avoir affaire à une chienne de son genre, sûrement un peu plus grosse, mais pas pour le moins sympathique et amicale… Mais quand elle la vit, tous ces espoirs furent balayés. Car la chienne grise n’avait rien de bien gentil, surtout pas sa posture de dominance.

« Si t’es une Rusher ma pauvre, t’as du souci à t’faire chérie, tu vas t’faire bouffer vite fait bien fait par ces gros molosses qui doivent faire au moins deux fois ton poids. »

Et voici qu’elle lui indiquait du bout du museau le groupe de chiens que, justement, Antiva avait en tête d’aller voir. Elle revint immédiatement sur sa décision, jugeant que, finalement, ce n’était peut-être pas la meilleure des idées…

« T’appelles comment ? Histoire que j’sache quel est ton nom lorsqu’on m’préviendra que tu te s’ras fait bouffer par un de ces chiens. »

Un instant, elle avait cru que sous ses airs bourrus, la femelle tentait de l’aider en lui indiquant qui était de bonne compagnie ou pas. Mais Antiva se détrompa bien vite. Et ça ne lui plut pas. Pourquoi tant de violence gratuite dans ces paroles ? Pourquoi souhaiter qu’elle ‘se fasse bouffer’ ? Pour l’une des rares fois de sa vie, la bâtarde eut envie de répondre à la tension par la tension. A la méfiance par la méfiance. A la dominance par la dominance. A l’agressivité par l’agressivité… Mais elle n’en avait pas le droit. Perdue au fin fond de l’échelle sociale, elle n’était rien aux yeux de personne, elle n’avait pas à parler, elle devait juste s’incliner avec le sourire. Et c’est ce qu’elle fit. Souriant aimablement, parlant poliment, elle fit mine d’être naïve et de n’avoir rien compris. Comme d’habitude, me direz-vous.

« On m’appelle Antiva. Je ne suis pas une Rusher : je viens de la ville, j’ai accompagné mon maître ici. »

Inutile de préciser qu’elle travaillait dans un attelage.

« Je sais que je n’aurais pas dû quitter mon humain et que je n’ai pas ma place ici... »

Ca, l’inconnue le lui faisait déjà bien comprendre… A vrai dire, tous les chiens qu’elle avait croisés jusqu’ici le lui avaient bien fait comprendre.

« … mais je cherche quelqu’un. »

Elle n’était pas aussi bavarde que d’habitude, mais était-ce bien étonnant ? Perdue dans un environnement des plus hostiles, elle n’avait qu’une hâte : retrouver le seul visage familier des mines. Pressée de quitter cette chienne qui ne lui inspirait pas confiance, elle n’en oublia pas moins qu’il s’agissait là d’une des rares mineures qui ne montraient pas déjà les crocs à ce stade de la conversation. Autant en profiter pour se renseigner…

« Vous connaissez Thorök ? »

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molly

avatar

Messages : 203
Pawllars : 132

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans
Sous groupe: Goldsmith (Point dog)
Relations:

MessageSujet: Re: Princess | ft. Antiva   Mer 2 Déc - 14:36


Donc, cette chienne aux allures de courses, se nommait donc Antiva, et elle venait de ville. Le prénom de la jeune chienne avait fait tilt dans la tête de la chienne de pointe. Antiva, bien sûr ! Thorök lui en avait parlé comme étant une chienne naïve et idiote qui obéît au doigt et à l’œil. Sur le coup, Molly se fit un peu plus curieuse, était-elle donc venue chercher l’autre Roméo ?

- Oh Antiva… J’ai entendue parler de toi tiens, je reconnais maintenant ton corps frêle battit pour la course. Une Nimutt c’ça ? dit-elle avec un léger sourire malicieux aux coins des babines.

En effet, comment n’avait-elle pas pu le remarquer de suite ? Elle n’avait ni l’air d’une Harsthone, ni d’une Deepbreath, ni d’une chienne minière. Peut-être Tinhorn ? Non pas possible, Tinhorn ne s’intéresse à peine à la ville, alors ce n’est pas à la mine qu’il va venir passer son temps. Mais qu’était venu faire Nimutt aux mines ? Il était rare d’avoir des visiteurs de la ville, hormis le Sheriff et sa chienne qui n’avait visiblement pas assez de travail avec la Bande en ville, qu’ils venaient mettre leurs museaux dans les affaires de Rushers et des Goldsmiths, les combats dans le hangar commençaient à être de plus en plus courants.

- En effet, tu n’as pas ta place ici. Ici les chiens sont à peine nourrit et sont plus fort en combats que tout ton attelage entier, donc j’pense que si l’un décide de se mesurer à toi, t’es morte hein. M’semble que t’as déjà failli t’faire bouffer nan ? Fin, c’qu’on m’a dit, des rumeurs courent sur la mine. Dit-elle en fouettant l’air de sa queue, tout en bombant encore plus son poitrail, se sentant plus forte que la Nimutt. Qui cherches-tu ? J’connais tout le monde ici, alors hempf, j’sais où ils sont.

Qui voulait-t-elle voir ? Qui à part Thorök connaissait-elle ici ? Molly pensait que le roux avait dû être bien trop mauvais avec elle pour qu’elle veuille le revoir à nouveau, comme à son habitude. Et pourtant, la chienne brune était bien ici pour ça, revoir Thorök. Molly fronça ses muscles oculomoteurs, un regard plus sombre se présentant dans ses yeux bleus azur. Elle plaqua ses oreilles contre son crâne en s’approchant de la femelle brune, les sourcils froncés se rejoignant vers le bas.

- Qu’est-ce que tu lui veux à Thorök ? Dit-elle en changeant de ton, le remplaçant par un ton beaucoup plus dur.





Merci Thorök♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antiva

avatar

Messages : 216
Pawllars : 694
Age : 19

Fiche de Personnages
Age du personnage: 3 ans et 3 mois
Sous groupe: Nimutt
Relations:

MessageSujet: Re: Princess | ft. Antiva   Jeu 3 Déc - 17:01


Hmpf. Ruffians.Molly & Antiva

Apparemment, la chienne la connaissait déjà. De nom, tout du moins. Antiva se demandait où elle avait pu entendre parler d’elle mais ne pensa pas un instant à ce que ces informations soient venues de Thorök lui-même. Du coup, il était impossible pour elle de cacher son appartenance à l’attelage de l’Inuit. Elle ne put donc qu’acquiescer faiblement à la question de la grisâtre, espérant qu’elle ne se mette pas à se moquer d’elle. En effet, tous les chiens – ou presque – s’amusaient à dire du mal des Nimutt – seuls certains Deepbreath et quelques citadins faisaient exception à la règle.

La mineure continua, lui expliquant bien comme il fallait que non, elle n’avait rien à faire là. Que n’importe qui ici pourrait la tuer d’un seul mouvement de patte, et que même son attelage tout entier ne pourrait pas faire face à un seul chien des mines. Antiva renifla une fois. Ce n’était pas vrai. Siri, par exemple, était très fort et pourrait sans doute mettre en déroute un mineur. D’ailleurs, il aurait sûrement montré les crocs à une telle insulte. Mais la demoiselle de la ville garda le museau clos, préférant passer outre cette humiliation.

Au moins n’était-elle blessée que par des mots… Mais, à l’évocation de Thorök, elle crut qu’une morsure allait partir. L’autre avait l’air furieuse et, en un grondement sourd, lui demanda la raison de sa recherche. Antiva recula tandis qu’elle approchait, les oreilles plaquées sur son crâne et la queue entre les jambes. Son arrière-train, qui s’abaissait déjà vers le sol, témoignait sans mal de sa peur qui commençait à grimper. Oh, mais pourquoi diable l’avait-elle questionnée ? Elle aurait dû déguerpir sans même lui adresser la parole !

« Il est mon ami. »

C’était tout ce qu’elle avait à dire : n’était-ce pas là une raison suffisante pour chercher à le revoir ? Sa réponse fut brève, mais pas hésitante. Non, malgré sa terreur évidente, sa voix ne tremblait pas et tenait bon.

« Si vous le connaissez, dites-moi où je peux le trouver ! »

Dans un élan de bravoure, elle se redressa un peu et parla plus fort. Mais, devant l’air menaçant de son interlocutrice, elle se ravisa bien vite.

« … s’il-vous-plaît. »

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molly

avatar

Messages : 203
Pawllars : 132

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans
Sous groupe: Goldsmith (Point dog)
Relations:

MessageSujet: Re: Princess | ft. Antiva   Sam 12 Déc - 21:58


L’attitude soumise de la Nimutt fit sourire Molly. Elle n’attendait que ça, se sentir plus forte que les autres, et elle-même ignorait pourquoi elle avait changé de ton lors de l’entente du nom du chien de barre de Goldsmith. Mais elle se sentait dominante, et ça lui plaisait, il était rare qu’elle puisse montrer sa force à quelqu’un à la mine, puisqu’ils étaient tous au même niveau, des sales cabots assez forts pour tirer de lourds chariots, que faut-il de plus ? Pas besoin d’avoir de beaux chiens bien soignés, de toute façon ils vont bien finir par mourir et terminer de la même façon, alors les chouchouter ne sert pas à grand-chose.

- « Ah oui, c’ton ami ? » s’exclama-elle en souriant narquoisement « Tu le crois vraiment ? Quelles paroles t’a-t-il fait croire pour que tu tombes dans son panneau ? »

Molly savait, qu’au fond Thorök appréciait Antiva. Elle avait pu le sentir dans ses paroles, elle ressentait sûrement une petite once de jalousie que jamais la chienne n’admettrait s’il devait y avoir discussion sur ça. Néanmoins, ce n’était pas forcément vital pour elle qu’on l’apprécie, et après réflexion, elle s’en fichait un peu.

- « Lé pas ton pote » dit-elle en forçant sur ses mots. « Lé partit en ville avec Sean, sûrement en train de faire la cour à d’autres femelles s’tu veux savoir. Faut pas t’croire importante, des prétendantes il en a pleins »

Puis bon, Molly espérait ne jamais en faire partie, car même si elle trouvait le mâle de temps en temps assez chiant – bien qu’elle l’apprécie au même titre que le reste de l’attelage et qu’ils passent du temps ensemble – il était plutôt mignon. La chienne de pointe savait que le mâle était un vrai Casanova, belle gueule, mais véritable macho.

- « Il devait t’trouver sympa c’est tout voilà. Mais c’vrai, t’as l’air sympa quand même comme chienne toi, tu dois pas t’casser la tête ni faire chier l’monde. C’bien ça ! » elle haussait le museau, la regardant de plus haut encore, un léger sourire se dessinant sur ses babines, mais disparaissant rapidement après.

Molly avait fait un compliment ! C’était une première. Il était rare qu’elle fasse des compliments, quelques fois ils étaient bien cachés, personne n’arrivait vraiment à comprendre ses compliments, mais soit, elle l’avait bien exprimé pour une fois. Qui sait, p’t’être qu’elle le prendra mal la petite Antiva.

- « Pas la peine de t’prier, il n’est pas là l’gros. » dit-elle en fouettant l’air de sa queue

Une légère brise passa. Molly, sûre qu’Antiva allait partir puisqu’elle ne pouvait pas trouver son bonheur ici, voulait tout de même en savoir plus sur la chienne. Pourquoi était-elle si attaché au gros mal qu’était Thorök.

- « Eh, avant qu’tu te barres, c’quoi ta place chez les Nimutt ? »





Merci Thorök♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antiva

avatar

Messages : 216
Pawllars : 694
Age : 19

Fiche de Personnages
Age du personnage: 3 ans et 3 mois
Sous groupe: Nimutt
Relations:

MessageSujet: Re: Princess | ft. Antiva   Mer 23 Déc - 3:35


Hmpf. Ruffians.Molly & Antiva

« Ah oui, c’ton ami ? Tu le crois vraiment ? Quelles paroles t’a-t-il fait croire pour que tu tombes dans son panneau ? »

Bien sûr qu’il était son ami, et bien sûr qu’elle y croyait sincèrement ! Antiva se sentit un peu offusquée de l’incrédulité de la grisâtre. Elle ne comprenait pas pourquoi quelqu’un douterait-il de l’amitié d’un être aussi bon que Thorök. De plus, il ne lui avait pas semblé qu’il avait tenté de la manipuler par de subtiles paroles… au contraire ! Il n’avait fait que l’insulter ouvertement. Pas que ça l’avait gênée.

«Lé pas ton pote. Lé partit en ville avec Sean, sûrement en train de faire la cour à d’autres femelles s’tu veux savoir. Faut pas t’croire importante, des prétendantes il en a plein. »

Faire la cour ? Des prétendantes ? L’innocente Antiva mit du temps à saisir la signification de ces mots mais, par chance – ou par un subit éclair de clairvoyance –, elle comprit ce que Molly voulait dire. Oh, une autre méprise ! Pourtant, elle avait été claire : Thorök était son ami, rien de plus. Il ne l’avait ni draguée ni séduite et, si elle était tombée sous son charme, ça se serait immédiatement vu. Fleur bleue, jeune pucelle écervelée, Antiva était de celles qui hurlaient leur amour sur tous les toits…

« Il devait t’trouver sympa c’est tout voilà. Mais c’vrai, t’as l’air sympa quand même comme chienne toi, tu dois pas t’casser la tête ni faire chier l’monde. C’bien ça ! »

La demoiselle pencha légèrement la tête de côté et se mit à sourire faiblement. Si elle avait bien compris l’affaire, on venait de lui dire qu’on la trouvait sympathique. C’était gentil, très gentil ! Peut-être cette chienne des mines, aussi bourrue soit-elle, avait bon fond. Comme Thorök, me direz-vous.

« Pas la peine de t’prier, il n’est pas là l’gros. »

Ca, elle l’avait compris. Bon eh bien, tant pis ! C’était vraiment pas de chance : il partait en ville quand elle arrivait enfin à atteindre la mine. Que c’était idiot, de se rater ainsi… Enfin, elle n’allait pas se laisser abattre et en faire tout un plat : voyons le bon côté des choses ! Elle ne s’était pas encore fait manger, et la femelle à qui elle faisait la causette n’avait plus l’air si menaçant que précédemment.

« Eh, avant qu’tu te barres, c’quoi ta place chez les Nimutt ? »

Antiva s’assit dans la neige, tout à fait prête à poursuivre la discussion. C’était comme si sa peur s’était envolée et, bien qu’elle gardât une attitude soumise, elle se sentait moins en danger qu’auparavant. Petit sourire au coin des babines, yeux rieurs, elle répondit sans crainte.

« Chienne de pointe. Et vous ? »

Sa queue battit joyeusement l’air une fois ou deux : à chaque fois qu’elle évoquait son attelage, elle ne pouvait s’empêcher d’être toute guillerette. Elle avait tellement de chance, de pouvoir courir ainsi juste derrière Utto !

« J’ai aidé Thorök à voler de la nourriture aux humains. C’est pour ça qu’on est amis. »

Nouveau battement de queue. Oui, le rustre l’utilisait sans vergogne, et elle l’acceptait sans honte. De son point de vue, elle ne faisait que rendre service, et elle ne voyait rien de mal ou de dégradant à cela. Surtout qu’il l’avait sauvée des crocs d’autres chiens mineurs : elle lui devait bien un service ou deux !

« Vous le connaissez bien ? Oh ! Vous êtes du même attelage, c’est ça ? »

A présent tout excitée, elle voulait en savoir plus sur le lien qui unissait ces deux-là. Travaillaient-ils ensemble ? Etaient-ils amis, eux aussi ?

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Princess | ft. Antiva   

Revenir en haut Aller en bas
 

Princess | ft. Antiva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konik :: 
Terres RPG
 :: 
    Les mines
 :: Campement
-