FORUM EN MAINTENANCE POUR REOUVERTURE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Envie d'un prédéfini?


Partagez | 
 

 Quand l'Homme n'est pas là, le Chien danse [Syra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dolché

avatar

Messages : 62
Pawllars : 59
Age : 19

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans et 3 mois
Sous groupe: Chien de compagnie
Relations:

MessageSujet: Quand l'Homme n'est pas là, le Chien danse [Syra]   Jeu 26 Nov - 18:23


« Parteeeyyy ! »Dolché & Syra

« Sois sage, Dolché, et surveille bien la maison ! On compte sur toi ! »

Les humains lui sourirent et il leur répondit d’un aboiement qui se voulait joyeux et rassurant. Aujourd’hui, la petite famille partait en excursion chez Monsieur Clark. Monsieur Clark Deepbreath. Ce brave homme, toujours là pour aider les autres, avait accepté de prendre les enfants avec lui pour la journée afin de leur apprendre les bases de l’élevage canin ainsi que du travail de musher. Les enfants allaient s’amuser comme des petits fous… Quant aux parents ? Eh bien, leur mère les surveillerait pour faciliter la tâche de Clark – le père, lui, avait échappé à la corvée en se rendant à l’usine de harengs plus tôt que prévu.

Ainsi, Dolché allait passer la journée seul chez lui. Quelle merveilleuse idée ! Après lui avoir donné les dernières recommandations – qu’il n’allait, bien sûr, pas suivre –, ses maîtres quittèrent la demeure familiale pour se diriger vers le territoire du musher. Voilà : Dolché était libre. Un large sourire se dessina sur ses babines tandis que, tout content, il allait sauter sur le canapé pour finir par s’y affaler de tout son long.

Aaah, ce que c’était bon ! Perdu dans les coussins du canapé, Dolché était décidément de bonne humeur. C’était une superbe journée qui s’annonçait – quel dommage qu’il ne puisse pas en profiter avec ses compères à quatre pattes ! En effet, il était encore assez tôt, et si les chiens d’attelage devaient sûrement déjà être à l’entraînement, les autres citadins devaient encore dormir.

Allait-il pour autant s’avouer vaincu ? Ah ça non ! S’il y avait ne serait-ce qu’un seul chien libre à cette heure, il le trouverait ! Quittant le confort du sofa d’un bond, le berger alla se poster à la fenêtre. Il réussit à l’ouvrir habilement, en soulevant le loquet du bout du museau et en faisant coulisser la vitre vers le haut en la poussant de la tête. C’est alors que la chance lui sourit : cette jolie petite samoyède qui traversait la rue, il ne la connaissait que trop bien.

« Syra ! aboya-t-il avec entrain. Mes humains sont partis pour la journée. Tu viens ? »

Et, sans même attendre sa réponse, il quitta son poste à la fenêtre pour aller ouvrir la porte d’entrée. Il n’était pas dans les habitudes des villageois de fermer leurs portes à clé – le taux de criminalité dans les rues de Konik étant très bas, surtout depuis l’arrivée en ville du nouveau shérif et de sa chienne Xyria. Et, quand on possédait un chien de garde, on faisait encore moins attention… Dolché n’eut donc qu’à se dresser sur ses pattes arrières pour pousser la poignée, et le tour était joué !

La porte s’ouvrit et le chien se cala dans son embrasure, invitant son amie à entrer.

« Si t’as faim, je pense qu’il me reste un bout de couenne ou deux… »

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syra

avatar

Messages : 131
Pawllars : 125
Age : 23

Fiche de Personnages
Age du personnage: 3 ans & 3 mois
Sous groupe: La bande
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'Homme n'est pas là, le Chien danse [Syra]   Ven 27 Nov - 1:59

C’était une journée grise, une journée fade qui ne semblait pas avoir de sens particulier… Mais Syra n’avait pas l’habitude de rester là à s’apitoyer sur son sort. Beaucoup de chien était plus malchanceux qu’elle certain de ses compères se trouvait à la fourrière… Les pauvres. D’autres chiens vivaient une vie encore plus misérable. Ils vivaient chez les bipèdes. Ces sales monstres ! Un frisson procure l’échine de Syra.

C’était une journée grise, une journée fade qui ne semblait pas avoir de sens particulier… Mais Syra n’avait pas l’habitude de rester là à s’apitoyer sur son sort. Beaucoup de chien était plus malchanceux qu’elle certain de ses compères se trouvait à la fourrière… Les pauvres. D’autres chiens vivaient une vie encore plus misérable. Ils vivaient chez les bipèdes. Ces sales monstres ! Un frisson procure l’échine de Syra.


Alors que S se promenais en ville perdu dans ses pensée grise, elle entendu quelqu’un l’interpeller. La chienne blanche leva la tête pour trouver d’où venait cette voix. Elle ne prit pas longtemps avant de voir la tête velue de Dolché derrière un carreau de fenêtre ouvert. Ce dernier l’invita à entré chez lui.


Cette vieille boule de poil était bien le seul chien de salon qu’elle appréciait. Ce dernier ne se la jouait pas trop chien à son humain et en plus, il lui offrait toujours à manger alors pourquoi ne pas en profiter ?


Aujourd’hui ne faisais pas exception à la règle. Après avoir habillement ouvert la porte pour laisser entré la samoyède Dolché lui proposa un petit encas.

- Si t’as faim, je pense qu’il me reste un bout de couenne ou deux…


Syra lui offrit un joli sourire avant de regarder au tour d’elle tout ce luxe auquel elle n’avait plus le droit depuis sa fuite. Têtu comme une mule, Syra persistait à ce persuadé qu’elle n’en voulait pas. Que les humains étaient des barbares sans cœur et que vivre avec eux n’avait d’autre effet que de nous abrutir… Mais au fond, elle était un peu envieuse. Tout comme elle enviait les chiens de traîneau. Mais ça, elle ne se le serait jamais avoué. Du moins pas aujourd’hui. Une fois revenue sur terre, S se rappela les couennes citées par le vieillard et l’eau lui monta à la gueule.

- J’aimerais bien un petit bout de couenne, oui… Ou ils sont t’es sans poil ?


Questionna la petite chienne en s’avancent un peu plus dans la demeure. Cette baraque était bien plus douillette que la planque de Joe… Ou même que la voiture abandonnée qui lui servaient de refuge, mais il y avait tellement de choses étranges et inutiles dans cette maison… S ne pouvais décrocher son regard émeraude des meubles qui « encombraient », du moins selon son propre jugement, la demeure.




© WaltDisney
Merci Kahsha pour le vava ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolché

avatar

Messages : 62
Pawllars : 59
Age : 19

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans et 3 mois
Sous groupe: Chien de compagnie
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'Homme n'est pas là, le Chien danse [Syra]   Sam 28 Nov - 13:52


« Parteeeyyy ! »Dolché & Syra

Comme il s’y attendait, la jolie demoiselle ne perdit pas de temps et ne se le fit pas dire deux fois. Elle n’hésita pas à entrer, suite à quoi il referma la porte du mieux qu’il put – mais, incapable de la refermer correctement, il se contenta de la tirer jusqu’à ce qu’elle repose contre le chambranle.

« J’aimerais bien un petit bout de couenne, oui… Où ils sont tes sans-poil ? »

Il se dirigeait déjà vers la cuisine, laissant S sans surveillance. D’habitude, il préférait garder un œil sur ses invités – mais Syra était une habituée et il lui faisait confiance. Elle connaissait les règles : ne rien mordiller, ne pas se soulager, ne pas fouiller, attendre sagement. Sachant qu’elle allait les respecter, il ne s’inquiétait pas et s’attelait plutôt à retrouver les bouts de couenne promis.

« Chez Deepbreath ! cria-t-il depuis la cuisine. ‘Faut croire que j’suis plus assez bien pour eux, haha ! »

Il rit un peu, très content de sa situation. Loin d’être le chienchien à son maîmaître, le fait que la famille s’intéresse plus aux chiens d’attelage qu’à lui-même ne lui faisait honnêtement ni chaud ni froid. Ayant finalement trouvé les friandises, il les saisit entre ses crocs pour retourner voir Syra dans le salon. La voyant fixer les meubles, il esquissa un sourire en coin et bondit sur le canapé, où il s’installa bien confortablement.

« Grimpe ! l’encouragea-t-il. D’habitude c’pas permis, mais comme ils m’abandonnent… »

Suite à quoi il déposa la nourriture à côté de lui, à disposition de la samoyède.

« Alors, raconte-moi ! Quoi de neuf chez le Roquet Club ? »

Le Roquet Club, alias la Bande – mais il préférait de loin le surnom qu’il lui avait trouvé !

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syra

avatar

Messages : 131
Pawllars : 125
Age : 23

Fiche de Personnages
Age du personnage: 3 ans & 3 mois
Sous groupe: La bande
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'Homme n'est pas là, le Chien danse [Syra]   Mer 9 Déc - 22:43

Pendent que S regardait sagement le séjour, Dolché était partie à la cuisine. Elle pue tout de même facilement attendre la réponse du vieux chien à sa question.


- Chez Deepbreath ! Cria-t-il depuis la cuisine. ‘Faut croire que j’suis plus assez bien pour eux, haha !


Syra resserra sa mâchoire sans le vouloir. Cette réponse l’hérita… Les bipèdes étaient des monstres…. Comment Dolché pouvait aimer rester ici avec, c’est être si infect… Alors qu’elle était perdue dans son résonnement empli de rancœur son hôte reviens plus rapidement qu’elle l’aurait crue. Il esquissa un sourire en la voyant plantée là et sauta sur le canapé.


- Grimpe ! D’habitude, c’pas permis, mais comme ils m’abandonnent…


Déclara le vieux chien de maison. Syra ne se fit pas prier et monta aux prés de Dolché. Elle s’approcha de lui et prit un bout de couenne sans attendre qu’il le lui donne. Elle fit un tour sur elle-même pour finalement se coucher sur les cousins douillets. Dolché entama la conversation pendent que la Samoyède de 3 ans grugeais sa friandise.


- Alors, raconte-moi ! Quoi de neuf chez le Roquet Club ?

Syra arqua un sourcil à l’évocation de cet étrange nom, mais elle comprit rapidement qu’il parlait de la bande. C’est dernier temps la bande fessait profil bas. Les villageois ne les aimaient pas vraiment et disont que cette été ils s’étaient bien amusé au dépend des bipédes…

- C’est plutôt tranquille… La plupart des sous-fifres font tout pour éviter Joe, il n’est pas vraiment de bon humeur, c’est temps-ci. On a été traqué cette automne alors il ne pouvait pas faire tout ce qu’il voulait. Il se défoule sur nous. Mais bon, Joe, c’est Joe, il ne changera jamais.


Déclara S avant de mordre dans sa couenne. Pour elle, c’était la routine. Joe était rarement de bonne humeur, mais comme il l’appréciait, elle n’écopait pas de ses colères. La Samoyède avait su bien se placer dans la hiérarchie. Une chance !

- Pourquoi restes-tu ici ? Les bipèdes sons si méchants…




© WaltDisney
Merci Kahsha pour le vava ♥


Dernière édition par Syra le Sam 12 Déc - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolché

avatar

Messages : 62
Pawllars : 59
Age : 19

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans et 3 mois
Sous groupe: Chien de compagnie
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'Homme n'est pas là, le Chien danse [Syra]   Sam 12 Déc - 14:34

Quand l'H. n'est pas là, le C. danse
Seriously ?
ft. Syra
413 mots
Syra n’attendit pas pour venir prendre son dû et s’installer sur le canapé. En voilà une qui ne faisait pas de manières – ça changeait de certains invités qui étaient tout gênés à l’idée de salir les coussins… Amusé par tant d’enthousiasme, Dolché sentit un faible sourire étirer ses babines.

« C’est plutôt tranquille… La plupart des sous-fifres font tout pour éviter Joe, il n’est pas vraiment de bonne humeur, ces temps-ci. »

Il haussa un sourcil, peu convaincu. Joe n’était jamais de bonne humeur. Ils auraient tous dû le fuir depuis longtemps – ou, mieux encore ! Se liguer contre lui pour le détrôner une bonne fois pour toutes.

« On a été traqué cet automne alors il ne pouvait pas faire tout ce qu’il voulait. Il se défoule sur nous. Mais bon, Joe, c’est Joe, il ne changera jamais. »

Les humains commençaient à en avoir marre de Joe et de sa Bande, et c’était plus que compréhensible. Vivement qu’ils s’en débarrassent… C’était eux qui méritaient de se faire tirer dessus, pas d’innocents et honnêtes chiens de travail comme Siri. Dolché fronça le museau. Il ne voulait pas que quoi que ce soit de mal arrive à Syra, mais il ne serait pas contre que la Bande disparaisse.

« Pourquoi restes-tu ici ? Les bipèdes sont si méchants… »

Il éclata de rire. Un rire cynique, moqueur, saccadé.

« C’est toi qui me dis ça ? »

Il réussit à se calmer et termina son éclat de rire par un long soupir amusé.

« Tu es à la solde de Joe, qui vous traite tous comme des moins-que-rien, qui vous menace, vous brutalise et vous force à voler de la nourriture pour tout récupérer sans rien vous laisser… Et c’est moi qui ai de méchants maîtres ? »

Un grand sourire plaqué sur le museau, Dolché secoua lentement la tête de gauche à droite. Sans l’assurance perpétuelle de nourriture que sa gamelle offrait aux chiens de la Bande qu’il appréciait, ces pauvres hères souffriraient de jours bien rudes…

« Mes ‘bipèdes’ me nourrissent, m’offrent un abri, s’occupent bien de moi. Je n’ai pas à m’en plaindre. »

Il ne comprenait décidément pas tous ces chiens des rues qui détestaient tant les Hommes. Il savait très bien que certains avaient souffert de la cruauté de ces êtres – et alors ? Les humains n’étaient-ils pas comme les chiens ? Certains bons, certains mauvais… Il fallait juste savoir faire la part des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand l'Homme n'est pas là, le Chien danse [Syra]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand l'Homme n'est pas là, le Chien danse [Syra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand l'Homme n'est pas là, le Chien danse [Syra]
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» l'homme qui n'a pas de chien...
» Quand un homme se prend pour dieu, mieux vaut lui ramener ses pieds divins sur terre. [Mission S][Feat Misory]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konik :: 
Terres RPG
 :: 
    Ville
 :: Maison de Dolché
-