FORUM EN MAINTENANCE POUR REOUVERTURE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Envie d'un prédéfini?


Partagez | 
 

 Âme de tempête | ft Akiak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Molly

avatar

Messages : 203
Pawllars : 132

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans
Sous groupe: Goldsmith (Point dog)
Relations:

MessageSujet: Âme de tempête | ft Akiak   Mar 24 Nov - 22:50



- J’vais faire un tour en ville ! cria Goldsmith à ses camarades de mines et éventuels concurrents.

Depuis tôt ce matin, l’attelage de Goldsmith avait travaillé rudement dans la mine. Ils avaient tiré de lourdes charges et faisait des va-et-vient entre l’entrée et la sortie, toujours en manque de quelque chose. Goldsmith n’était pas tellement joyeux ce matin, il s’était levé du mauvais poil, et sa mauvaise humeur s’était bien sûr répartie sur tout l’attelage même. Tout l’attelage n’était pas de bonne humeur ( « sauf peut-être Hippie, toujours joyeuse celle-là, hempf » ). Puis était venue l’heure de la pause. Les chiens n’avaient pas eu l’occasion de boire ou de manger depuis ce matin, mais à force ils étaient habitués. Le vieux musher détacha ses chiens l’un après l’autre, mais ne gratifiait d’aucune caresse, à personne, comme d’habitude, cela était bien égal aux chiens, ils en étaient habitué à force et s’en passait bien même.
Molly garda sur elle son harnais. De toute façon elle savait qu’elle allait devoir revenir travailler en début d’après-midi, donc il n’était d’aucune utilité de l’enlever, ce n’était qu’une perte de temps. Elle reçut sa ration, fit vite de terminer, et s’éloigna rapidement de la mine, laissant ses camarades faire ce qu’ils avaient à faire, pour aucun cas elle ne passerait plus de temps avec eux aujourd’hui, trop d’mauvais poil. Elle arriva en ville, après une petite trotte. Il ne devait pas être loin des midis et demi, tout le monde se hâtait vers Johnny’s, l’auberge qui proposait de succulent repas. La chienne avait eu l’occasion d’avoir quelques restes, et autant dire qu’il ne faut surtout pas négliger quelque chose dans le genre. Il y avait aussi une bonne odeur, l’odeur du déjeuner des humains, et de ces sales chiens de maisons de citadins qui passaient leur temps à s’empiffrer des restes de leur humains, pendant que nous, chiens de mines, on doit voler pour en avoir plus. Molly avait déjà eu recours au vol, et bien sûr elle n’en est pas ressortie indemne, un coup sur le museau de ce bon vieux Goldsmith, qui détestait entendre que ses chiens fassent des conneries. La chienne de pointe s’avança lentement, évitant les morveux qui jouaient non loin, et dont les parents devaient sûrement s’inquiété de la vue d’un chien de mine, puisqu’ils envoyaient leur enfants jouer plus loin, loin de Molly. Il faut dire que les chiens de mines avaient vraiment une sale réputation, surtout les chiens de Rushers, habitués aux combats, la plupart n’avaient pas de belles gueules, amoché par les combats, ce que Molly trouvait totalement inutile.
Elle regardait de droite à gauche, cherchant quelque chose à faire. A vrai dit, elle était venue en ville, mais elle ne savait pas quoi y faire. Elle pensait croiser quelqu’un, mais il n’y avait que de sales lardons, dont un qui avait visiblement l’envie de venir faire quelques caresses à la chienne.

- Pourvu qu’il ne vienne pas vers moi, dit la chienne en lui lançant un regard des plus méprisants. J’vais lui faire voir moi que j’suis pas une saleté de chienne de salon.

Et le gamin s’approcha lentement d’elle, les mains en avants, un grand sourire. Et au fur et à mesure qu’il s’approchait, que les babines de la chienne se retroussaient, et finalement il était arrivé à sa hauteur. Il avait les deux mains posées sur chacune des joues de la chienne, tenant son duvet de poils. Elle grognait étant déjà de mauvaise humeur. Puis dans un vif mouvement, elle se dégagea rapidement et claqua sa mâchoire sur le côté de la main du jeune enfant sans pour autant le mordre. Elle se retourna tout en le bousculant. Le gamin était tombé les fesses dans la neige, il était en train de pleurer. Molly le regardait, tout en ayant les oreilles plaquées contre son crâne et les babines légèrement retroussées. Puis une femme vint en courant, criant le nom de l’enfant qui devait être le sien. Elle le souleva du sol avant d’envoyer de la neige sur le museau de la chienne de pointe et de s’en aller.

- Sales humains ! s’écria la chienne en secouant son museau pour enlever la neige froide de son museau. Ça lui apprendra ! J’suis pas un toutou à son papa.

Sur ce fait, elle continua son chemin, les oreilles toujours plaquées sur son crâne grisâtre.





Merci Thorök♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiak

avatar

Messages : 26
Pawllars : 29

Fiche de Personnages
Age du personnage: 7 ans
Sous groupe: Attelage Goldsmith
Relations:

MessageSujet: Re: Âme de tempête | ft Akiak   Mer 25 Nov - 12:38


    Akiak sortait de la mine, la face toute noircie de charbon. Ils avaient travaillés durant de longues heures auparavant, et Goldsmith accordait une pause à ses chiens, qui haletaient tous autour de lui, les membres tremblants. L'homme les emmenait à la ville, et les réactions furent différentes parmi l'attelage. Certains s'en réjouissaient, d'autres ne supportaient pas le brouhaha des rues et les humains qui y grouillaient. Akiak s'en fichait un peu, mais il fallait avouer que les restaurants et bars de Konik avaient un certain charme. Même si il avait l'habitude des lourdes charges et du travail intensif, ses muscles étaient endolori par l'effort violent qu'ils effectuaient en bas dans les galeries sombres.

    « Sales humains ! Ça lui apprendra ! J’suis pas un toutou à son papa. »

    Akiak reconnut la voix de Molly, une de ses compagnes d'attelage. Cette chienne était plus jeune qu'elle, moins expérimentée, et elle cabotinait constamment à la pointe de l'attelage. Le colosse n'avait rien contre elle, elle était une simple collègue pour lui. Il était certes un peu moins macho que son ami Thorök, mais il trouvait ça assez étrange que ce soit une femelle qui soit en pointe. Akiak la repéra derrière le restaurant bien connu de Konik où Goldsmith aimait passer son temps libre, et apparemment, elle avait une mésaventure avec... Un enfant ? Le molosse s'approcha d'elle, un sourire moqueur aux lèvres, mais l'air toujours grognon.

    « Oh, Molly. Tu sais choisir tes adversaires, toi ! Il regarda le marmot qui s'éloignait, en pleurs, logé dans les bras de sa mère. Pourquoi tu ne t'attaquerais pas à quelqu'un de ta taille plutôt ? » Il pencha la tête sur le côté, narquois. Même en étant à une certaine distance d'elle, il la surplombait largement. Il se rapprocha encore plus de la chienne, pour augmenter cette impression de domination.
    Il appréciait la compagnie de chacun des membres de son attelage, ou du moins il la supportait. Et Molly ne faisait pas exception. Pour autant, Akiak avait toujours eu ce caractère moqueur, grognon, énervé. Il s'amusait avec ses camarades. Et il n'allait certainement pas montrer à qui que ce soit une quelconque marque d'affection.
(J'espère que ça va!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molly

avatar

Messages : 203
Pawllars : 132

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans
Sous groupe: Goldsmith (Point dog)
Relations:

MessageSujet: Re: Âme de tempête | ft Akiak   Jeu 26 Nov - 23:08



Cela ne faisait même pas une demi-heure que Molly avait quitté la mine et ses compagnons pour aller en ville, que l’un d’entre eux revenait s’occuper de ses affaires. Elle reconnut la voix d’Akiak, ce molosse qui la surplombait de quelques centimètres et l’éternel copain de Thorök. Les propos du chien de barre avaient un arrière-goût de provocation, mais Molly y était habituée et avait réussi à en passer outre, ne pas répondre aux provocations était encore plus provocant que tout le reste, et ça la chienne l’avait bien comprit.

- Tiens Akiak. S’écria-t-elle sans tourner la tête vers le molosse, sachant que celui-ci viendrai bientôt à ses côtés pour pouvoir lui lancer des piques, et s’il ne le faisait pas, tant mieux, il lui foutrait la paix. Tu ne t’amuses pas assez avec ton pote le roux ? Il faut encore que j’devienne ta meilleure amie ?

Akiak, aussi con qu’il était, était un membre à part entière de son attelage. Et elle avait réussi, au même titre que les autres, à l’accepter tel qu’il l’était. Il avait beau être ronchon et critiquer tout ce qu’il voyait, il avait un bon fond, quelques fois, rarement, très rarement même. Dans l’fond, ils se ressemblaient assez, Molly elle aussi aimait critiquer tout ce qu’elle voyait, et ne ménageait pas les mauvaises manières. Elle avait d’ailleurs, passé un bon nombre de journée avec le gros roux, alias Roméo à faire chier le monde.

- Eh bah, c’est à moi que tu dis ça. Mais c’vrai, t’aurais bien aimé être à ma place, c’est sûr que toi l’gosse, t’aurais bien aimé qu’il te fasse des câlins, gros nounours qu’t’es va. Goldsmith ne t’en donne pas assez, désolé pour toi mon ami… dit-elle avec un sourire moqueur. Elle aimait ajouter dans ses paroles, des petites touches de piments, avec un Goldsmith cela pouvait toujours être intéressant.

Elle savait qu’Akiak allait répliquer, et que cette discussion allait finir par être amusante, aux yeux de la jeune chienne. Il avait beau être un mâle, plus gros et plus fort qu’elle, elle était aussi capable que lui d’être forte tête.





Merci Thorök♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiak

avatar

Messages : 26
Pawllars : 29

Fiche de Personnages
Age du personnage: 7 ans
Sous groupe: Attelage Goldsmith
Relations:

MessageSujet: Re: Âme de tempête | ft Akiak   Dim 29 Nov - 23:37


    « Tu ne t’amuses pas assez avec ton pote le roux ? Il faut encore que j’devienne ta meilleure amie ? » Akiak fronca les sourcils et laissa échapper un rire amusé. ''Le roux'' faisait clairement référence à Thorök, et il était vrai qu'il était rare de voir l'un sans que l'autre suive juste derrière. Leur petit duo avait une certaine réputation, et la pique de Molly le fit sourire. «
    - Eh bah, c’est à moi que tu dis ça. Mais c’vrai, t’aurais bien aimé être à ma place, c’est sûr que toi l’gosse, t’aurais bien aimé qu’il te fasse des câlins, gros nounours qu’t’es va. Goldsmith ne t’en donne pas assez, désolé pour toi mon ami…
    » Akiak grogna, amusé, une fois de plus. Comme si Goldsmith faisait preuve d'affection envers qui que ce soit. La petite Molly savait se défendre, et cela le faisait bien rire de la voir répondre à ses piques, avec ses petites pattes toutes frêles et son corps mince qu'il aurait put briser d'un coup de crocs. Il la savait forte, rapide, athlétique, il n'empêchait que Akiak se savait supérieur physiquement à la plupart des chiens de tout Konik et pourquoi pas des alentours. Il se fichait éperdument de savoir d'où ça lui venait, comment le Mastiff avait rencontré le Malamute, tout ce qu'il savait c'est qu'il était un vrai colosse.

    « Hmf. Moi les gosses j'leur fais peur. Il s'approcha un peu plus de Molly, se tordit le cou pour placer sa tête à la même hauteur que celle de la femelle, et avec un large sourire ironique, couina : Mais c'est sûr que la petite Molly est si adoraaaable, qui ne voudrait pas la câliner ? » Il dévoila avec délice ses crocs et laissa échapper un rire sarcastique juste en face de la chienne. Puis il se redressa, cette position n'étant pas des plus confortables pour un géant comme lui.

    Il enfonça sa tête dans ses épaules en grognant et en soufflant. Le froid ne le touchait pas vraiment, avec son épaisse fourrure qui le protégeait il n'en sentait pas tout les effets, mais il voyait autour de lui les paysages s'assombrir, le brouillard s'installer un peu plus chaque jour. Enfin, durant les quelques moments où ils remontaient de la mine, pour s'entrainer par exemple. Il leva un sourcil, et après une longue série de grognements et de bougonements incompréhensibles sûrement destinés à la météo, il grommela :
    « T'a pas froid avec la carpette qui te sert de fourrure là ? »

    Akiak n'avait jamais vraiment fais preuve d'imagination pour ses ''attaques'', du moins quand Thorök n'était pas là. Quand les deux étaient réunis, c'était un vrai festival. Lui était juste agressif, parfois insultant, sans véritable raison. Mais le language type ''argot'' qu'il utilisait rendait parfois ses piques plus comiques qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molly

avatar

Messages : 203
Pawllars : 132

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans
Sous groupe: Goldsmith (Point dog)
Relations:

MessageSujet: Re: Âme de tempête | ft Akiak   Mer 2 Déc - 16:17


Molly vit le molosse chien de barre venir à son niveau, comme elle l’avait pensé. Elle continuait de marcher, ce n’était pas le chien de barre qui allait l’arrêter dans sa course. Akiak était certe l’ami de Thorök, et ils avaient fait les quarante coups ensembles, mais n’empêche que Molly leur ressemblait beaucoup par rapport au reste de l’attelage. Et Akiak était plutôt supportable lorsqu’il n’était pas avec Thorök et même s’il ne l’était pas autant lorsqu’il était en duo, Molly avait réussi à l’apprécier, au même titre que Thorök. Qui se ressemble, s’assemble comme on dit. Les paroles d’Akiak fit sourire la jeune chienne qui lança un petit regard vers le mâle, avant de répliquer à son tour.

- Boarf, c’est sûr que quand on est aussi grand qu’un loup et une fourrure de nounours, on se demande quel hybride tu peux bien être mon gros. Dit-elle en souriant malicieusement. C’est sûr que j’ai l’air adorable, tout c’qui est beau est adorable, m’enfin bon, tu ne connais pas ça toi, c’vrai.

Elle aimait quand ça partait dans ce genre de discussion avec les molosses de son attelage. Ils se sentaient tous supérieurs à elle, puisqu’elle était plus petite qu’eux, certes, mais elle savait se défendre aussi bien qu’eux, que ce soit verbalement et physiquement. Puis de temps en temps, ils arrivaient à trouver un juste milieu, et s’amusaient à s’en prendre aux autres tous ensemble. Ca n’avait rien de marrant pour les autres, mais autant dire que les Goldmiths aimaient venir en ville pour se faire remarquer. Molly observait le mâle enfoncer sa tête dans sa fourrure duveteuse, et marmonner seul, la chienne de pointe avait toujours été amusée par les bougonnements du chien de barre, il était sans arrêt en train de se plaindre.

- T’as quoi à te plaindre à chaque fois ? On dirait un vieux qui a de l’arthrose dans les pattes. Si t’as c’problème la casses-toi directe avant que Goldsmith ne le remarque, ce serait con de perdre un idiot qui sert à tirer les chariots. Dit-elle ironiquement, en fouettant l’air de sa queue

Bien sûr, elle ne le pensait pas réellement. Malgré les méchancetés que pouvait se dire l’attelage Goldsmith entre eux, ils étaient tous solidaires, certain plus que d’autres, certes. Molly elle, avait fini par s’attacher aux membres de l’attelage, aussi con qu’ils étaient, et elle ne supportait pas la mort d’un des membres de l’attelage. De plus, il fallait encore acquérir un nouveau chien, qui pouvait être mauvais ou bien ne pas s’entendre avec le reste de l’attelage, souvent les chiens que choissisaient Goldsmith étaient loin d’avoir un aussi beau passé que celui des Harshtone, ou Deepbreath, pour avoir des chiens puissants, il fallait qu’ils aient déjà été puissant dans le passé, et on ne devient pas puissant en ne foutant rien de la journée. Molly avait été choisie elle par rapport à sa corpulence, elle était la première à naître et donc la plus grosse. Elle n’était pas aussi épaisse que les chiens de barres, mais avait tout de même bonne corpulence.

- Bah non, j’me plaints pas, ça m’convient hempf. Avait-elle dit tout en levant le museau au ciel. Il était vrai que le ciel commençait à s’assombrir et l’hiver cette année serait sûrement très rude. Et toi qui a le don de te plaindre à longueur de journée, ça t’suffit pas d’avoir quatre tonnes de poils sur le corps ? Ta peau est trop douillette pour supporter le froid, faut qu’t’ailles bien au chaud, devant une cheminée ?





Merci Thorök♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiak

avatar

Messages : 26
Pawllars : 29

Fiche de Personnages
Age du personnage: 7 ans
Sous groupe: Attelage Goldsmith
Relations:

MessageSujet: Re: Âme de tempête | ft Akiak   Mar 22 Déc - 23:30


    « T’as quoi à te plaindre à chaque fois ? On dirait un vieux qui a de l’arthrose dans les pattes. Si t’as c’problème la casses-toi directe avant que Goldsmith ne le remarque, ce serait con de perdre un idiot qui sert à tirer les chariots. »

    En effet, Goldsmith n'aimait pas l'incompétence, et dès qu'un de ses chiens se blessait trop sérieusement ou ne suivait plus le rythme, il s'empressait de le vendre, ou parfois si le chien était trop mal en point, de lui tirer une balle. Certains trouvaient cela cruel, mais en vérité, un chien trop faible ''avait aucune chance de s'en sortir, nulle part. Autant abréger ses souffrances. Cela ne faisait qu'amplifier la réputation de rustres et de brutes qu'avait l'attelage Goldsmith, mais Konik ce n'était pas le pays des labradors, fallait bosser pour vivre. Ceux qui comprenaient pas ça finiraient par mourir dans leur complaisance.
    Molly continua de lui répondre en le taquinant. Akiak découvrit ses crocs en un sourire amusé. Les chiens de Goldsmith ne se laissaient pas faire, et mis à part quelques exceptions, ils étaient réputés pour leurs forts caractères. De toute façon, ceux qui n'avaient pas de répartie de base avaient du apprendre à en faire preuve, car c'était bien le seul moyen de ne pas se faire marcher dessus, que ce soit dans la mine ou à Konik. Du moins c'était ce que Akiak en pensait. Bien sûr, il était bien trop fier pour admettre que la chienne avait plus de répondant que lui. En effet lui se lassait vite et au bout d'un moment, n'avait plus d'arguments et se contentait de bougonner. Lui n'était qu'un emmerdeur de première, pas un fin maître des mots.

    Akiak détourna son attention de la femelle pour observer Goldsmith et d'autres mushers qui allaient s'assoir au bar, à l'intérieur. Le colosse priait pour que leur maître leur ramène quelque chose à se mettre sous la dent, quelque chose qui les change de ces croquettes fades. Un bon gros bout de lard bien salé... Il salivait déjà. Goldsmith était un homme bon, et cela arrivait souvent qu'il leur grapille un petit quelque chose au restaurant. Bien sûr à chaque fois, c'était une vraie bataille entre les chiens de l'attelage, chacun cherchant à obtenir une plus grosse part du butin. Mais il n'y avait jamais de réelle concurrence entre eux, c'était simplement un jeu.

    « Et toi qui a le don de te plaindre à longueur de journée, ça t’suffit pas d’avoir quatre tonnes de poils sur le corps ? Ta peau est trop douillette pour supporter le froid, faut qu’t’ailles bien au chaud, devant une cheminée ? » la voix de la femelle l'arracha à ses pensées gourmandes. Rofl, elle pouvait pas le laisser rêver de bouffe au lieu de continuer à l'embêter avec sa fourrure ?

    « Hmpf. Viens. »

    Il s'élança, du plus agilement qu'il put. Soit absolument pas. Ses larges pattes foulèrent la neige, et en un rien de temps, il atteint l'arrière du magasin, la langue pendante et les babines humides. Il salivait déjà. Peu importais ce qu'ils arriveraient à obtenir, Akiak mourrait de faim. Il rêvait d'un bon morceau de viande salé, d'une grande gamelle de lard. Arf. Akiak avait l'habitude de chaparder sa nourriture aux côtés de Thorök, mais avec une femelle dans l'équipe, pourquoi ne pas tenter autre chose ? Il se pencha vers la grise et lui aboya d'un ton très sérieux :

    « Allez Molly, tu peux pas nous avoir un peu de viande avec tes pouvoirs de femelle là ? » C'était vrai quoi, les chiennes elles avaient juste à battre des cils et à courber le dos que tout leur revenait de droit. Akiak avait entendu ça quelque part.
(Le retaaaaaaaard ._. désolée, j'essaye de faire mieux pour la suite D:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Âme de tempête | ft Akiak   

Revenir en haut Aller en bas
 

Âme de tempête | ft Akiak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» [TopikaMétéo] La tempête...
» Tempête de Feuilles au pays des merveilles... (LIBRE)
» En pleine tempête [PV Ezylryb et Volt]
» ¤ Température glacée & Tempérament de feu ¤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konik :: 
Terres RPG
 :: 
    Ville
 :: L'entrée de la ville
-