FORUM EN MAINTENANCE POUR REOUVERTURE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Envie d'un prédéfini?


Partagez | 
 

 On se rencontre encore...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: On se rencontre encore...   Lun 2 Mar - 19:01

    Dans le cadre de sa tournée quotidienne, Rexia marchait tranquillement dans la rue principale de Konik, s'éloignant du centre et se dirigeant vers l'entrée, où elle comptait faire demi-tour et revenir ainsi vers le bureau de son maître. L’œil toujours vif, elle se tournait vers chaque personne ou animal qu'elle croisait, mais aucun n'avait le visage qu'elle se faisait d'un dangereux criminel... il y avait là des gents enjoués, des gents pressés, certains semblaient irrités, et d'autre encore n'avait aucune expression en particulier. Des chiens la saluaient et elle leur répondait, d'autres l"ignoraient. Faire une ronde n'était que la bonne vieille habitude que tout homme et tout chien devant faire régner la lois se devait de prendre... jusqu'à présent, personne, dans la petite ville d'Alaska, n'avait eu à être arrêté, si ce n'est quelques mineurs qui avaient passé une nuit en cellule le temps de cuver leur trop plein d'alcool. Le maître de Rexia savait ce que c'était, le vie de mineur... il ne leur avait pas refilé d'amende et les avait relâché le lendemain, tout du moins il en resterait ainsi temps qu'aucun d'entre-eux ne provoquerait de nuisance à-cause de son alcoolémie.

    Quand à la jeune chienne, mis-à-part quelques incidents mineurs, et des rencontres pas nécessairement des plus agréables, elle n'avait pas eu de réel problème dans la ville, même si elle avait dû parfois montrer les crocs et bousculer. A presque un mois après leur arrivé, tout-le-monde, maintenant, connaissait le shérif et sa chienne. Beaucoup de gents se montraient heureux de leur présence, d'autres, si ils n'étaient pas ravis, évitaient de le montrer. Mais heureusement, l'arrivé d'un nouvel homme de lois avait vite quitté l'esprit des habitants et avait été remplacé par l'excitation et la joie de l'arrivé de l'événement sportif de l'année : Konik allait accueillir la course de... de... oh, Rexia en avait oublié le nom. Cela-dit, elle voyait autour d'elle les préparatif de la course se précipiter, et les gents ne pensaient plus au shérif, maintenant, si bien que son arrivé était mieux acceptée et tout serait tassé d'ici quelque-temps, après la fameuse course. La bergère-allemande se demandait si son maître avait fait exprès d'arriver à un tel-moment, sachant que sa présence serait ainsi bien vite oubliée.

    Bref : le shérif Serrable avait terminé ses vérifications chez les commerçants et les mineurs. Aucune n'avait été appréciée, mais au moins la course, dans les esprit des gents, avait également fait oublier cela. Évitant ainsi de mettre le feu aux poudres, son maître et ses seconds se faisaient plus discret, maintenant, se contentant de veiller au bon déroulement des préparatifs et de surveiller les buveurs notoires. Il prévoyait, cela-dit, de faire un petit contrôle des harnais et des traîneaux dans la semaine, avant le début de la course, pas pour trouver une fraude, ce coup-ci, mais plutôt pour vérifier que tout allait-bien, évitant ainsi un accident... ce serait surement plus appréciait que lorsqu'il avait vérifié les stock de la mine... mais Rexia se doutait que c'était aussi une raison déguisé pour s'assurer qu'aucun concurrent ne cacherait une triche quelconque. Bien qu'elle restait attentive, la fameuse course occupait aussi l'esprit de la chienne...

    Rexia n'y connaissait pas grand-chose, mis-à-part ce qu'on lui avait raconté. Disons qu'elle connaissait les bases, et son maître conterait surement sur elle pour l'aider à retrouver les membres d'un attelage si il devait y avoir un accident. Mais si elle était une étrangère et une espèce pas vraiment liée à la course de traîneau, elle voulait aussi s'y intéresser, histoire de s'intégrer. Elle savait que cinq traîneaux courraient, cette année, et elle se demandait encore qui elle devrait encourager... elle avait entendu dire que Deepbreath était le favori, cela-dit elle ne voulait pas choisir en fonction de ce que pensaient les autres, mais en fonctions de ses propres avis.

    Parmi les chiens qu'elle avait déjà rencontré, il y avait Antiva, qui s'était montré particulièrement accueillante envers elle. Elle était presque une bergère-allemande, elle-aussi, et elle avait un peu aidée Rexia dans son travail. Et, en outre, elle savait qu'elle faisait partie de l'attelage Nimutt. Elle songeait à les encourager pour cette amitié avec l'une des membres. Elle avait également rencontré Thorök, qui, il lui semblait, faisait aussi parti d'un attelage. Mais leur premier contact n'avait pas été très amical. Et enfin, il y avait Dannmark. Elle savait qu'il faisait parti d'un attelage, lui-aussi, il le lui avait dit. Quel attelage ? Il ne lui avait pas dit, ou alors si il l'avait glissé dans la conversation, elle ne s'en souvenait pas. Elle l'avait rencontré en une occasion et avait bien vite apprécié ce gros chien enfantin. Mais... a la fin de leur conversation, elle avait visiblement dit quelque-chose qui ne lui avait pas plu et il était devenu... étrange, presque menaçant, avant de s'enfuir. Elle n'arrivait pas encore à déterminer ce qu'elle devait penser de lui et si elle devait s'en méfier.

    Bref. Suite à ses rencontres et à ses idées, elle hésitait encore pour qui elle devait encourager...
Revenir en haut Aller en bas
Dannmark

avatar

Messages : 208
Pawllars : 135
Age : 20

Fiche de Personnages
Age du personnage: 5 ans
Sous groupe: Attelage Harshtone.
Relations:

MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Lun 2 Mar - 19:38






« C-c'est elle ! Ok , mon gars ... C'est l'moment ! » Caché derrière l'une des bicoques en bois servait d'étales au humains. Dannmark trépignait. Il l'avait senti , puis vu. Il pouvait sentir ses pattes avant s'affoler comme si elles étaient possédés par une force mystérieuse et maligne. Le chien compta : Un , deux , trois ... ! Étira un sourire et se remémora les mots qu'Amarok avait " craché " sur son comportement. Il devait être ... Comme lui. Un chien fort , beau et inaccessible ... C'est ce que les femelles aimaient , non ? Sur ces pensées , il enroula sa queue , bomba le torse et leva le menton. Là , il s'étira puis commença à se détacher de l'ombre de l'étale en bois , se dirigeant vers la Bergère Allemande.

Conservant les yeux fermés , il suait à grosses gouttes. A vrai dire , son esprit lui hurlait " Mais qu'est-ce que tu fais ?! C'est pas toi , ça ! " mais le chien l'ignorait. Il continua sa parade , trottinant , voletant légèrement. Il ressemblait à ces chevaux richissimes et éduqués à marcher comme des oies dans leurs enclos. Il gambadait , trottinait ... jouant tellement le fier qu'il dépassa la chienne dans son entrain , sans s'en apercevoir. D'ailleurs , il le remarqua en sentant son odeur allé à contre-sens. Il se stoppa , comme sur pause. Deux pattes en l'air et les autres ancrés dans la neige.

« Hum ? Oh ! Mauvais timing ! » Il fit volte-face , faisant crisser ses griffes sur la pierre cachée sous la neige. Là , il recommença sa parade , mais dans l'autre sens , se dirigeant , une nouvelle fois , vers la femelle.

Malheureusement , la chance fut de courte durée.

Quand sa patte avant se posa sur la neige , elle dérapa ( sans doute à cause d'une plaque de verglas ) vers l'avant , tendant alors son muscle avant et lui arracher un couinement. Il s'écroula , la patte en avant comme si il allait de nouveau avancer et nez dans la tête , son visage devenant totalement invisible , ensevelit par la neige. Il était bloqué.

Un grognement de frustration.

« GrgggegegrrrrRRRRrrrr blblblblblblblblbleeeuuhhhhr...! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Lun 2 Mar - 20:45

    Tiens, justement, tendis que Rexia songeait à la future course de traîneau à venir et à Dannmark qui, elle le supposa, y participerait, celui-ci débarqua. Au début, elle sentit juste sa présence : son odeur était forte, comme si il transpirait. Pourtant, il ne faisait pas bien chaud... peut-être sortait-il d'un entraînement à la course avec ses coéquipiers. Il passa à-côté d'elle et elle se tourna vers lui, prête à le saluer... malgré l'incident survenu à la fin de leur première rencontre, elle n'avait pas encore abandonnée l'idée d'être amie. Elle savait qu'il était... particulier, elle prendrait garde à ne pas dire quelque-chose qu'il ne fallait pas, ce coup-ci. Mais tendis qu'elle le regardait avancer, elle trouva son comportement tellement étrange qu'elle ne trouva pas mot à dire, sur le coup...

    Le chien se tenait droit, la poitrine gonflée, la queue enroulée et haute, le museau légèrement levé, et ses yeux éternellement fermés. Il lui rappela quelque-peu le cheval que son maître avait lorsqu'il travaillait encore au Texas, spécialement dressé à la parade pour les manœuvres et les tournées. Il l'avait donné au ranger qui l'avait remplacé. Et une chose était sûr : Dannmark était un gros nounours enfantin. Elle le voyait malin tout en étant quelque-peu pataud, avec cela-dit un esprit étrange qui pouvait... changer, comme elle l'avait déjà observé. Mais certainement pas comme ces chiens de concours snob qui n'accordaient pas de regard aux autres et se moquaient des femelles, si ils ne cherchaient pas à les séduire, comme il en avait l'air à ce moment. Il ne réagit même-pas en passant devant-il. Avait-il simplement remarqué qu'elle était là ?

    Sans-doute, vu que soudainement, il s'arrêta, puis se retourna et recommença à marcher vers elle, un sourire figé sur le museau. Rexia, elle, pencha la tête sur le côté et, bien qu'il ne pouvait pas la voir, prit l'air de celle qui se demandait "mais enfin, qu'est-ce qu'il lui arrive, à celui-là ?". Puis Dannmark glissa et s'étala de tout son long, le museau enfouie dans le neige. Les humains alentours se mirent à rire en le traitant de balourd. La chienne voulait bien leur accorder que la situation serait amusante si le malamute n'avait pas risqué de se faire mal... et vu comment sa patte formait un angle étrange, elle supposa qu'il devait être coincé.

    Au pas de course, elle se dirigea vers lui...


    -Eh, ça va, Dannmark ? Tu ne t'es pas fait mal ? Demanda-t-elle, avant de refermer ses mâchoires autour de son collier.

    Arquant les membres et bandant les muscles, elle le tira vers le haut. Dannmark n'était pas de la même espèce qu'elle. En outre, il était plus grand et plus musclé qu'elle...
    *Et largement plus lourd !*, songea-t-elle, bien qu'elle le garda pour elle. Elle espérait l'aider, mais elle n'arriverait pas à le soulever toute-seule.
Revenir en haut Aller en bas
Dannmark

avatar

Messages : 208
Pawllars : 135
Age : 20

Fiche de Personnages
Age du personnage: 5 ans
Sous groupe: Attelage Harshtone.
Relations:

MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Ven 13 Mar - 18:23





Le nez dans son monticule de neige , il entendit la douce voix d'un ange.

« Eh, ça va, Dannmark ? Tu ne t'es pas fait mal ? » Sous les rires gras des humains , le chien dressa immédiatement les oreilles , le corps légèrement tremblant. Il leva , enfin , le nez , les yeux fermés et un sourire idiot sur le visage.

« Oh , Rexia ... » Son corps s'éleva sous avec l'aide de la chienne et quand ses deux pattes avants furent bien positionnées , Dannmark se releva prestement. Pour ensuite s’asseoir maladroitement en face d'elle. « S-salut ! » Derrière lui , sa queue faisait des bonds de plusieurs mètres. « Et M-merci ... »

Encore une fois , le chien se remémora les mots d'Amarok , son professeur de drague et tenta les mettre en pratique. Le chien prit une allure exagérément décontractée , enfin qui se voulait décontractée ... Il s'était assis , penchant un peu sur la gauche , voulant s'appuyer sur un support inexistant comme le faisait les Bad Boy. Le seul hic , c'était l'adjectif inexistant. Ce que le chien remarqua , une fois s’être à nouveau étalé sur le sol , sur le flanc et le coté gauche de la tête , plongé dans la neige glacée.

« C-ca va ? » Il se releva encore , toujours aussi maladroit.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Dim 15 Mar - 21:51

    Cela-dit, grâce à la force brute de Dannmark combinée à l'aide de Rexia, le malamute réussit finalement à se remettre sur ses quatre pattes... sur lesquelles il ne resta pas longtemps, puisqu'il finit par s'asseoir. La bergère allemande lui lança un rapide coup-d’œil, l'observant de son museau aux regard éternellement caché à sa queue qui semblait plus agité encore que lui. Il ne semblait pas blessé, ni physiquement, ni dans son ego. Sa patte avait repris une position normale... une chance, elle avait craint qu'elle se la soit cassée. Cela-dit, ses mouvement étaient toujours aussi maladroits. Elle se demanda si, malgré-tout, il ne s'était pas fait mal.

    Le comportement de Dannmark restait bien étrange. Elle l'observa pencher sur le côté, comme si il voulait poser la patte sur quelque-chose qui n'était pas là, et bien évidemment, il tomba à-nouveau devant-elle. Les rires des humains redoublèrent d'intensité. Elle était tentée de rire, elle-aussi, mais elle se retenait... la situation était comique, mais elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle se moquait de lui. Au moins, ce coup-ci, elle n'eut pas à l'aider, mais devant son comportement aussi bizarre, et étant peut-être bien la seule à ne pas comprendre ce qu'il se passait réellement, elle répondit à sa question :


    -Je vais bien, mais... et toi, alors ? Qu'est-ce que tu fais, depuis tout-à-l'heure ?

    Il était plus maladroit qu'à leur dernière rencontre, ça, c'était sûr... et elle se demandait ce qui avait bien pu lui arriver dernière pour qu'il devienne... comme-ça.

    Les humains autour d'eux avaient arrêté de rire, mais certains le regardaient encore, comme si ils attendaient une nouvelle pitrerie de sa part. Ce comportement l'agacé. Si elle n'était pas une bonne chienne et qu'elle n'avait été bien dressée, elle aurait grogné. Au lieu de ça, elle jeta un rapide coup-d’œil autour d'elle et proposa :


    -Ça semble bien verglacé, par-là. Tu marches avec moi ? Ça t'éviterait de... retomber.

    Elle savait bien que ce n'était pas qu'à cause de la glace, qu'il était tombé, et pas du-tout dans le second cas, mais elle décida que faire semblant ferait plus de bien que de mal. Cela-dit, elle pensait sincèrement qu'être en mouvement aiderait Dannmark à retrouver sa coordination, et elle voulait que les humains arrêtent de s'intéresser à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Dannmark

avatar

Messages : 208
Pawllars : 135
Age : 20

Fiche de Personnages
Age du personnage: 5 ans
Sous groupe: Attelage Harshtone.
Relations:

MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Mer 25 Mar - 22:37






Ce qu'il faisait ? Dannmark inclina légerement la tete en marchant aux cotés de la chienne.

« Ça semble bien verglacé, par-là. Tu marches avec moi ? Ça t'éviterait de... retomber.»

Cela avait marché !
Le malamute eut du mal à cacher son sourire idiot et son enthousiasme montant.

« O-ok ! » Bafouilla-t-il , en sautillant presque. Une pensée alla vers Amarok qu'il penserait à remercier plus tard. En marchant dans la grande rue qui ouvrait la ville en deux , Dannmark avait reprit son style de marche initial. La queue enroulé et le pas légèrement sautant. Il commença à trotter.

« Ce que je faisais ... bah je marchais ! » Lui indiqua le chien comme si cela était l'évidence même. « J'suis un bad boy ! » Avait-t-il , aboyé , fier. Le nez haut et un air faussement hautain sur le visage. « C'est Amarok qui m'a dit que les femelles aimaient bien ce genre de chiens ! » Toute son allure disparut quand il courba l'échine , baissant les oreilles. Dans un sourire timide , il lui demanda :

« ... T'aimes bien , toi ? » C'est une femelle , non ? Et accessoirement , celle qui aimait ... bien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Dim 29 Mar - 19:34

    Quoi ? Un "bad boy" ? Qu'est-ce qui avait bien pu lui donner une idée pareille en tête ? Elle tourna un regard surpris vers lui : Dannmark était tellement enfantin, elle était même étonnée qu'il sache ce que voulait dire être un bad boy... mais retira bien vite cette idée de sa tête. Elle ne devait le sous-estimer, elle l'avait bien remarqué, il était plus malin que ce qu'on pouvait croire. Il était pataud, mais malin. D'ailleurs, maintenant qu'il venait de le lui annoncer, il semblait tenter de reprendre ses allures de macho, la tête haute, ce qui allait bien avec ses yeux fermés mais pas du-tout avec sa démarche sautillante et joyeuse. Elle s'occupa de garder l’œil ouvert pour lui. Son travail était de faire une ronde et de veiller à la sécurité de Konik, mais là, elle voulait surtout veiller à se qu'il ne se prenne pas les pattes dans autre-chose. Elle était toujours suffisamment attentive pour veiller au reste de ce qu'il se passait autour d'elle.

    Finalement, il lui annonça sans qu'elle n'ait besoin de lui poser la question pourquoi il agissait ainsi... un certain Amarok lui avait dit que ça plaisait aux femelles. Quoi ? Serait-il en-train de lui avouer par inadvertance qu'il avait un faible pour elle et qu'il essayait de la charmer ? Rexia eut un rire intérieur pour la maladresse de son ami. Elle ne voulait pas se moquer de lui, mais il était visiblement aussi maladroit dans ses pensées et avec sa langue que dans ses mouvements. Se moquait-elle de ses tentatives ? Non, pas du tout... en réalité, elle le trouvait charmant dans son genre. Avait-il réussi ? Mh... pas encore, mais ce n'était pas encore perdu. Elle en était venu à oublier le petit incident qu'il leur était arrivé à leur première rencontre.


    -Mh... cet Amarok semble avoir des idées bien arrêtées sur les femelles, répondit Rexia, ne cachant que peu le côté vexant de cette idée.

    Ce n'était pas Dannmark, qui la vexé, mais Amarok : elle n'appréciait pas qu'on pense que les femelles n'avaient pas de cervelle et qu'elles ne voyaient que la force et le mauvais caractère de leurs amoureux. Elle n'en avait pas beaucoup connu, à l'école de dressage, mais les quelques machos qui l'avaient un jour traitée de "petite femelle" avaient dû finir par admettre qu'elle avait été la meilleure chienne de justice de son chenil de dressage.


    -Et bien... je n'ai rien contre les bad boy *Temps qu'ils ne sont pas trop dangereux pour les humains* songea-t-elle pour elle-même.

    Temps qu'on ne s'en prenait pas aux humains, qu'on ne faisait rien de trop dangereux et qu'on ne se montrait pas insultant envers elle, elle voulait bien qu'un chien se la joue "bad boy", chacun avait son petit caractère.


    -Cela-dit, à la condition que ça aille à la personne qui est bad boy. Très honnêtement, ça ne te va pas. Je te voies plutôt comme un chien sympathique et amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Dannmark

avatar

Messages : 208
Pawllars : 135
Age : 20

Fiche de Personnages
Age du personnage: 5 ans
Sous groupe: Attelage Harshtone.
Relations:

MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Jeu 19 Nov - 18:08





« Cela-dit, à la condition que ça aille à la personne qui est bad boy. Très honnêtement, ça ne te va pas. Je te voies plutôt comme un chien sympathique et amusant. » Lui confia la chienne. Bien loin du dilemme cérébrale du mâle , qui se voulait intelligent.

« ... A-ah bon ? » Fit-t-il simplement , quoique peu déçu. « Je suppose que c'est bien. » Dannmark courba l'échine , jetant son nez vers le sol. On pouvait nettement voir ses arcades se toucher , formant un plis de déception au dessus de ses yeux clos. Le chien raidit sa marche , reprenant la rythme de son amie et l'a suivit , donc.

« Mais ... » Il bredouilla du bout des lèvres. « Tu aimes les chiens sympathiques et amusants ? » Le Malamute orienta une oreille vers elle. A défaut d'ouvrir les yeux. Il eut un simulacre de joie. Ouvrant la gueule comme lors des grandes chaleurs et haletant un peu. Malgré le rude hiver , le chien bouillonnait , son cœur a rude épreuve.





Couleur de RP : Dimgray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Ven 20 Nov - 16:48

    Dannmark semblait rudement déçu par ce qu'elle lui dit. En réalité, Xyria s'était attendu à se qu'il ait cette réaction : à moins qu'elle ne se trompe, il voulait la charmer, et donc avait dû prendre des cours avec cet Amarok pour savoir comment faire craquer une femelle, qui lui avait donné des conseils de mâle prenant les chiennes pour des nigaudes sans cervelles. Il faisait donc de son mieux pour être ce qu'il n'était pas pour lui plaire, et croyait bien faire, alors qu'il n'en était que plus maladroit et, malheureusement, plus ridicule. Elle lui disait cela-dit ça en ayant en tête un moyen de le consoler en lui disant qu'il devait rester lui-même, et non être comme un chien lui avait dit qu'il devait devenir...

    Il lui posa sa question. Bien qu'il ne put la voir, la chienne de justice sourit, attendrie et amusée. Elle chercha soigneusement ses mots et lui répondit en toute sincérité :


    -Oui. Je préfère un chien gentil et amusant qui reste lui-même qu'un chien qui essaie d'être un bad boy alors que ce n'est pas du-tout dans son caractère.

    Elle remarqua que son ami avait les oreilles pointée sur elle. Non-seulement il ne regardait pas devant-lui, et connaissant la raison à cela, elle ne lui conseillerait pas d'ouvrir les yeux afin de ne pas le déranger devant les passants, mais en plus, maintenant, il n'écoutait plus ce qu'il se passait devant lui. Xyria prit les devant et se mit à marcher un peu en avant, histoire de voir à l'avance les obstacles, comme les plaques de verglas et les routes à traverser qu'il pourrait rencontrer, et continua :

    -Tu devrais rester toi-même, Dannmark, et ne pas jouer quelqu'un que tu n'es pas. Tu ne marches même plus comme-avant, tu vas finir par te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Dannmark

avatar

Messages : 208
Pawllars : 135
Age : 20

Fiche de Personnages
Age du personnage: 5 ans
Sous groupe: Attelage Harshtone.
Relations:

MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Ven 20 Nov - 17:39





« Tu devrais rester toi-même, Dannmark, et ne pas jouer quelqu'un que tu n'es pas. Tu ne marches même plus comme-avant, tu vas finir par te blesser. »

« A-ah bon ? Je marchais comment avant ? » Demanda-t-il , en remontant la tête comme elle. Et tournant le museau vers elle , il lui conféra toute son attention. Par le biais de l'air , il sentit son corps se déplacer vers l'avant. Le chien la suivit de la tête , les yeux toujours clos.

Ses pattes heurtèrent le givre et il fit glisser ses membres vers l'avant. Il ne tomba pas , et se releva à coups de petits pas vers l'arrière.

« F-fait attention , Xyria... » Lui dit-t-il naïvement. Il prit un air inquiet à son encontre. « Il y'a du verglas , ici ! Il faut faire attention...! » La chienne avait une longueur d'avance. « N-notre humain nous met des trucs aux pattes p-pour ça ! » Dannmark usa de ses petites griffes pour rayer la glace où les petites tranchées lui servait maintenant de point d'ancrage. « Il faut glisser vers l'avant ...! C-comme ça , on se fait pas mal. Regarde ! » Tirant d'abord sur ses pattes , il se retira des petites stries dans la glace avant de lancer ses pattes avant vers l'autre rive de la plaque de verglas. Puis tout son corps suivit.





Couleur de RP : Dimgray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Dim 22 Nov - 12:04

    -Eh bien comme-ça, justement, répondit Xyria en souriant, voyant que Dannmark relevait la tête afin de lui accorder toute son attention. En faisant plus attention à ce qu'il y avait devant toi. En te la jouant bad boy, tu es déconcentré et tu ne fais pas très attention à où tu mets les pattes. Ce n'est pas une très bonne chose, là tu n'as fait que t'affaler dans de la neige, mais tu pourrais vraiment te faire mal.

    *Déjà que tu ne regardes pas devant-toi, avec tes yeux toujours fermés, alors tâche au moins de rester attentifs.*, songea-t-elle, mais gardant cela pour son propre esprit. Elle se souvenait que l'histoire de ses yeux spectrales était un sujet un peu sensible, pour Dannmark. Elle préférait ne pas le lui rappelé, pour le moment. Leur conversation était amicale, alors autant qu'elle ne le déstabilise pas d'avantage.

    Xyria ne se prit pas la plaque de verglas. En fait, elle l'avait sentie à l'avance, et s'était un peu déporté sur le côté pour la contourner, supposant que Dannmark la suivrait. Mais il ne le fit pas, et à-nouveau, sous le regard avide de quelques humains pensant qu'ils allaient encore rire devant les bouffonneries du chien, il glissa...


    -Dannmark, fait attention ! Lui dit-elle... mais en fait, il n'eut pas besoin de son conseil.

    Le malamute réussit à se rattraper. Semblant désirer lui donner un cour, il lui montra comment faire pour avancer sur de la glace sans se casser le museau. Encore bien une preuve qu'il était plus malin que ce qu'il paraissait : il se retrouva de l'autre côté, un peu difficilement, mais sans tomber. La bergère allemande sourit : voilà quelque-chose qu'on ne lui avait pas appris à faire, dans son centre de dressage, au Texas. Elle décida de le suivre... ça ne semblait pas bien difficile, quand c'était lui qui le faisait. Qu'est-ce qu'elle risquait, après-tout ?

    Alors elle posa les pattes sur le verglas... et commença déjà à glisser, incapable de coordonner correctement ses mouvements. Elle tenta de faire comme il le lui avait montré, mais se rata complètement, passant une patte devant l'autre en essayant de rester debout. Elle voulut planter ses griffes dans les stries que lui, il avait fait, mais racla inutilement la glace et chuta sur le ventre, les quatre pattes écarté, glissant sur la glace jusqu'à ses pattes.

    Xyria laissa passé un instant pour reprendre son souffle. Elle avait pensé en être capable, mais c'était la première fois qu'elle faisait la tentative. Pour ça, Dannmark était visiblement plus doué que elle, surement plus entraîné. Elle lui fit un sourire penaud et lui avoua :


    -Et bien, je crois que je me suis complètement loupée.

    Elle voulait se relever, mais ses pattes glissaient sur le verglas et elle ne put que se redresser à-peine avant de s'affaler à-nouveau. Cette fois, les humains rirent d'elle. Elle montra les dents, un peu agacée.

    -Hum... tu peux m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Dannmark

avatar

Messages : 208
Pawllars : 135
Age : 20

Fiche de Personnages
Age du personnage: 5 ans
Sous groupe: Attelage Harshtone.
Relations:

MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Dim 22 Nov - 14:04





Dannmark orienta son museau vers elle. Il fit un tour complet , suivant le mouvement de sa nuque.

« Hum... tu peux m'aider ? » Le bruit venait d'en bas. Il n'eut pas de mal à deviner qu'elle avait glissé et s'était sans doute blesser.

« O-ho ! Xyria , ça va ? J-je vais t'aider! » Il s'élança vers elle , scannant le sol pour retrouver la chienne. Son nez effleura la glace , jusqu'à enfin rencontrer le corps chaud de la Shériff. Elle eut un soubresaut. Et il entendu le rire méchant de certains humains. Il fut tenter de leur aboyer dessus mais en fit outre et attrapa maladroitement la peau du cou de Xyria.

« J-je vais tirer ! » Remontant sa tête , il tira de son coté. Tentant de ne pas pénétrer la peau de la chienne avec ses crocs. De leur coté , certains humains prirent des paris. Ce gros empoté de Dannmark allait-t-il réussir à la tracter ? Sinon , tout l'entrainement des Harstone allait en prendre un coup.






Couleur de RP : Dimgray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Lun 23 Nov - 19:14

    Non, pas blessée. A ce niveau-là, Xyria avait eue de la chance : elle s'était, certes, fait un peu mal à l'estomac en s'écrasant à plat-ventre, mais elle aurait pue avoir bien pire. Son seul véritable souci, en fait, c'était qu'elle n'arrivait tout-simplement pas à se remettre debout toute-seule, elle n'arrêtait pas de s'affaler sur le sol. Ce qui souffrait le plus, dans tout-ça, c'était simplement son amour-propre : elle se sentait ridicule, maintenant.

    -Oui, ça va, dit-elle. Mais je dois t'avouer que je me sentirais mieux si-tôt que je serais à-nouveau sur mes quatre pattes...

    *Et que je n'entendrais plus ces abrutis bipèdes rire de mon infortune !*, ajouta-t-elle mentalement. Elle n'arrivait pas à croire qu'ils se moquaient d''elle... disons surtout qu'elle n'en avait pas l'habitude et qu'elle n'aimait pas du-tout ça.

    Une chance, Dannmark avait beau être maladroit et plus ou moins "aveugle", il restait largement plus grand et costaud que la chienne, et elle, elle était légère. Il la prit par le cou. Ça la pinça un peu, mais grâce à son aide, elle put se redresser en plantant ses griffes bien dans la glace et en se dressant sur ses quatre pattes... sauf qu'elle était maintenant dans un équilibre assez précaire sur le glace. Elle tenta de faire un pas... et entendit qu'on riait derrière elle quand elle dansa un instant sur place pour essayer de garder son équilibre sur la plaque gelée. Et elle n'osa même pas essayer de sauter dans la neige à-côté de Dannmark, de peur que ses pattes-arrières ne la trahissent et qu'elle s'éclate ce coup-ci le museau sur le sol dur et gelé. Elle était piégée.


    -Hum... merci, mais tu peux me tirer, maintenant ? Je n'arrive pas à avancer...
Revenir en haut Aller en bas
Dannmark

avatar

Messages : 208
Pawllars : 135
Age : 20

Fiche de Personnages
Age du personnage: 5 ans
Sous groupe: Attelage Harshtone.
Relations:

MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Sam 5 Déc - 20:03





Il s'empressa acquiescer, exécutant la demande de la chienne.
Dérapant de ses pattes arrières, pour les tracter. On pouvait l'entendre geindre d'effort à chaque mouvement de tête.

« D-dis moi si t'as mal ! » Marmonna-t-il dans sa nuque. Et il tira de nouveau, tentant d'atteindre la rive. Sur le coup, la plaque de verglas lui sembla beaucoup plus grande que lors de son ancienne traversée. Grognant un peu. Il renifla bruyamment, semblable à un porc suant. Et d'un mouvement de tête sur la droite, il fit glisser Xyria jusqu'à la rive, lâchant la peau de son cou au dernier moment pour appuyer l'élan. Les yeux éternellement clos, il espéra que sa lancée soit assez forte pour lui faire passer l'épaisse couche de glace sur le sol.

Il se redressa, usant de sa propre technique pour la rejoindre.

« J-j'arrive ! »





Couleur de RP : Dimgray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Dim 6 Déc - 22:15

    Oh, lorsque Dannmark l'attrapa par la nuque et la tira, ça pinça un peu, mais le chien était déjà bien gentil de venir l'aider, elle n'allait certainement pas se plaindre. D'ailleurs, elle était bien contente de l'avoir avec elle, et était désolée qu'il doive faire un tel effort. Il réussit à lui donner de l'élan et l'envoya valdinguer vers la neige... un peu plus fort que ce que lui-même avait cru. Xyria se retrouva contre la neige et trébucha, réussissant elle ne comprit comment à faire une sorte de cabriole et à se retrouver sur le dos, enfoncée dans la poudreuse. A-nouveau, les humains se mirent à rire, et elle entendit des expressions du genre "quel spectacle", ou encore "sont bêtes, ces chiens". Elle serra les dents : non-mais quelle humiliation ! Et encore, elle était bien contente : son maître n'était pas là pour y assister.

    Xyria se redressa et ignora royalement les humains, qui se moquaient maintenant des effort du gros malamute pour se redresser et avancer sur la glace pour rejoindre la chienne. La bergère allemande voulut aller l'aider, mais immobilisa sa patte juste au-dessus de la glace : si elle y retournait, elle allait encore se coincer, l'effort de Dannmark aura été inutile, et il leur faudrait recommencer. Et elle en avait assez, de se donner en spectacle devant les habitants de Konik ! Alors elle reposa sa patte dans la neige et se pencha le plus possible au-dessus de la plaque de verglas.


    -Rapproche-toi le plus possible, lui dit-elle, suit ma voie. Je vais t'aider en te tirant dès que je le pourrais...
Revenir en haut Aller en bas
Dannmark

avatar

Messages : 208
Pawllars : 135
Age : 20

Fiche de Personnages
Age du personnage: 5 ans
Sous groupe: Attelage Harshtone.
Relations:

MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Sam 12 Déc - 18:09





Dannmark assimila ses propos et s’exécuta. Courant d'abord sur place, il trébucha une première fois , puis une deuxième. Là, tombant totalement sur le ventre, il utilisa ses pattes arrières comme moyen de propulsion. Pareillement aux pingouins dans l’Arctique.

« Whoouuuu ! » Cette technique sembla fonctionner. Bien que son museau récoltait tous les déchets de givres sur sa route, il avançait a vitesse raisonnable, voir un peu trop rapide. Guidé au son de la voix de sa dulcinée. Il traversa la plaque de givre en un rien de temps, percutant même Xyria dans sa course. Son nez alla s'écraser dans la fourrure de la chienne, là où se trouvait ses pattes. Elle qui était débout sur la terre ferme.

« AHH ! Chien a terre, chien a terre ! » Aboya-t-il, en paniquant face à l'obstacle. « X-xyria! Aide moi... C-c'est tout chaud ! » Dannmark attrapa son museau avec ses pattes, frottant celui-ci de ses grosses paluches pour le réchauffer. « N-NAN ! C'est froid ! Ah-AH ! C'est entré dans mon nez ! » Une série d'éternuements en suivit. Plus dérangeant les uns que les autres.












Couleur de RP : Dimgray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Jeu 17 Déc - 17:50

    Hum... quand Xyria avait demandé à Dannmark de se rapprocher le plus possible, ce n'était pas vraiment à cela qu'elle pensait. Bon, ça marchait, dans le fond, c'était le plus important, mais ce chien noir et blanc, qui se comportait comme un pingouin, et qui plus est était de la bonne couleur de fourrure, faisait encore rire les passants dans la rue. Des commerçants étaient sortis de leur échoppe pour regarder, toute une classe en fil derrière leur professeur pour allait à l'école s'étaient même arrêté pour regarder "cet idiot de chien faire son spectacle"... c'était leurs mots. La bergère allemande tacha de les ignorer et finalement, elle se recula, n'ayant même pas besoin de tirer le chien.

    Sauf que lorsque Dannmark arriva enfin sur la terre ferme, ce fut pour se mettre le museau dans ses pattes et ses poiles dans le nez. Xyria se recula juste à-temps pour éviter que ses éternuements ne propulse sur elle du givre fondu et du mucus. Il paniquait, croyant être visiblement rentré dans il ne savait quoi.


    -Calme-toi, Dannmark, lui dit-elle. Ce n'est rien, tu t'es juste pris mes pattes dans le museau. Ce n'est que ma fourrure et un peu de glace.

    Elle s'avança et se mit à côté de lui, du coté opposé à son museau. Elle attendit que sa crise d'éternuement soit terminée... certains étaient si forts qu'ils lui couchaient les oreilles comme le ferait un coup de feu par le bruit... puis elle lui attrapa le harnais entre les dents pour le tirer vers le haut et l'aider à se remettre sur ses pattes.

    -Attend, ne bouge pas, lui dit-elle.

    Xyria leva la patte et commença à gentiment lui frotter le nez, lui retirant encore le gel et les poiles qu'il avait dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Dannmark

avatar

Messages : 208
Pawllars : 135
Age : 20

Fiche de Personnages
Age du personnage: 5 ans
Sous groupe: Attelage Harshtone.
Relations:

MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Ven 18 Déc - 13:41




« Attend, ne bouge pas. »

Au toucher de la chienne, Dannmark se liquéfia. Remuant la queue de gauche à droite, un sourire idiot sur le visage.
« M-m-mercii... »
Une fois fait. Il remua le nez de gauche à droite, reniflant bruyamment pour s'assurer que ses voies nasales étaient de nouveau opérationnels. Quand le malamute eut fini de se relever. Son visage prit un air contrit, comme désolé.

« D-du coup, j'ai oublier ce qu'on devait faire. »
On le vit cligner plusieurs des paupières alors que ses yeux étaient clos. Il la contourna un peu par la gauche, l'invitant à poursuivre leur balade.
Les hommes aux alentours eurent un sourire attendrit après le véritable spectacle des deux canidés. Dans la foule, aux portes d'une boutique, surement à tabac, un homme, plutôt jeune aux reflets châtains et aux quelques taches de rousseurs. Il portait un uniforme, illustrant qu'il faisait surement parti de la milice du shériff. Durant le long, il avait observé distraitement les deux chiens, et plus précisément la partenaire du sheriff.
Xyria.
Il sifflota un moment. Surement une comptine propre à Konik.

« T-tu aimes courir après les o-oiseaux ? J'connais un endroit où y'a pleins, pleins de corbeaux! » Dannmark haleta, la langue dehors et la queue frétillante. « Je... » Le sifflement parvint à ses oreilles, le figeant sur place. Faisant volte-face, il pointa du nez, le gendarme blond du peuple.
« ... I-il hurle bien! » Couina Dannmark, admiratif. Harshtone le faisait aussi, lorsqu'ils travaillent. Parfois joyeux ou parfois des tons plus rigides. Mais les chants lors des entraînements étaient bien moins mélodieux et plus militaires.



Couleur de RP : Dimgray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   Mar 22 Déc - 16:58

    Xyria s'essuya la patte dans la neige. Au moins, l'eau gelée restait humide, ce qui la débarrassa très facilement du mucus et des poiles collés entre ses griffes. Dannmark fit une remarque. Elle lui fit un sourire amusé et lui répondit :

    -Je faisais ma ronde et tu m'accompagnais, tout-simplement.

    Avant qu'une boutique ne s'ouvre et que l'un des adjoints de son maître en sorte, les bras chargés de commissions, surement pour remplir le garde-manger du bureau du shérif. C'est que, lorsqu'ils avaient des prisonniers, il fallait bien les nourrir, et parfois, ils devaient passer plusieurs nuits au poste sans pouvoir rentrer chez eux. Elle le regarda passer en sifflotant, tout en se demandant quel rumeur il allait bien pouvoir apporter aux oreilles de son maître... il pouvait prendre sa façon d'agir avec le chien comme il le voulait, mais elle ignorait ce que le shérif Serrable en penserait, lui. Elle-même n'avait jamais réfléchi à l'éventualité que...

    Enfin, bref : le malamute l'invita à continuer leur balade. Normalement, c'était plutôt lui, qui était sensé l'accompagner dans sa mission, mais elle fit un sourire et se contenta de marcher à côté de lui, tout en retrouvant cela-dit son sérieux : le spectacle était terminé, les gents de Konik reprenaient leur train, et elle devait surveiller tout-le-monde.

    Dannmark lui demandait si elle aimait bien courir après les oiseaux. En fait, Xyria ne savait pas trop : dans son camp d'entraînement, au Texas, elle n'en avait jamais eu l'occasion, les oiseaux n’osaient pas trop se poser au milieu d'un terrain rempli de chiens et d'hommes costaud qui n'apprécieraient peut-être pas leurs fientes. Leurs jeux, lorsqu'ils ne s'entraînaient pas, s'était luter entre eux, faire la course et se poursuivre, ce qui, au final, restait de l'entraînement. Elle allait le lui dire... lorsqu'il s'intéressa au jeune adjoint de son maître qui sifflet.

    Il fit une remarque. Elle sourit :


    -En fait, je crois qu'on appelle ça "siffler". Ça se rapproche d'avantage du chant des oiseaux que du cris des chiens. Mais tu as raison : c'est plutôt chouette à entendre.

    Une fois arrivé au bout de la rue, elle aurait finie sa ronde. Si il n'y avait rien à signaler, elle pourrait soit rentrer au bureau retrouver son maître, soit... faire plus ou moins ce qu'elle voulait, jusqu'à l'heure de rentrer, ou jusqu'à se qu'il l'appelle, ou jusqu'à se qu'un problème survienne. Alors elle proposa à Dannmark :

    -Tu voudras me montrer cet endroit plein de corbeau, dès que j'aurais fini ma ronde ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On se rencontre encore...   

Revenir en haut Aller en bas
 

On se rencontre encore...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konik :: 
Terres RPG
 :: 
    Ville
-