FORUM EN MAINTENANCE POUR REOUVERTURE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Envie d'un prédéfini?


Partagez | 
 

 Festoyons ! | Feat Dolché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djihaam

avatar

Messages : 21
Pawllars : 24

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans
Sous groupe: Citadin
Relations:

MessageSujet: Festoyons ! | Feat Dolché   Ven 26 Déc - 18:30





Les coussinets protégés par des chaussons en cuir , grossièrement déchiré lors des deux voyages en bateau. Djihaam avait commencé a explorer les alentours de la ville. Il avait laisser son flair le guider parmi les autochtones , il avait vu un espèce de boucher ... Des chiens qui couraient en file indienne comme possédés par une force mystique et des races plus insolites , les unes que les autres. Des petits , des grands mais un seul point commun. Ils étaient tous pelucheux !

▬ Quel est donc cet endroit ?

Laissé de sa sœur , il l'avait semer au détour d'un rivage et avait décider d'explorer seul. Il avait flairer l'odeur de plusieurs chiens , toutes différentes. Anciennes comme récentes.

▬ Surement un pôle attractif ! ~ ♫ Rien a voir avec ses pôles attractifs. Chez lui , on avait vu plusieurs chiens danser , rirent et bavarder , dans un endroit coloré de rideaux , vitraux pourpres. Des statues , des fontaines et de la bonne nourriture ! Un lièvre fraîchement chassé , hm ! Il en salivait d'avance. Comment les habitants de Konik s'amusaient-t-ils ?

Le Saluki ouvrit la porte grinçante du bout du museau. Son grincement lui arracha un grognement.

▬ Raarrw ! Quel est cet endroit miteux ?! Une porte qui grince ?! Il s'aventura à l'intérieur de la grange. Et contrairement à ses attentes , il n'y trouva personne. Seulement des odeurs se faufilant , par-ci par là.
Le chien plissa les yeux de frustration. Cet endroit n'avait aucun gout. Du simple bois pourrissant et croulant. Des toiles d'araignées , du plancher manquant de s’effondrer et de la poussière.

▬ C'est donc cela les lieux de fêtes chez les Alaskiens ? Il eut une grimace. Il faut avouer que je suis un peu déçu. Peut-être n'était-ce pas encore l'heure de s'amuser ? Qu'ils suivaient un couvre-feu comme en Perse ? Djihaam s’efforça d'y croire.

A l'entrée du de la grande , il s'assit. Attendant patiemment les invités.

▬ J'espère qu'il aura de la bonne nourriture.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolché

avatar

Messages : 62
Pawllars : 59
Age : 19

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans et 3 mois
Sous groupe: Chien de compagnie
Relations:

MessageSujet: Re: Festoyons ! | Feat Dolché   Dim 28 Déc - 19:21


« Classy Dogs »Djihaam & Dolché

Tout était trop calme. Et, d’un côté, tout était trop agité. Une course se préparait, et l’excitation présente en ville, en même temps qu’elle énervait Dolché, le laissait aussi de marbre. C’était étrange, cette espèce de bipolarité qui avait lieu au cœur de sa personnalité. En réalité, Dolché n’était tout simplement pas du genre à faire attention à ce qu’il se passait autour de lui. Mais il était impossible de passer à côté de l’excitation qui régnait dans les rues de Konik, même en le faisant exprès. Et ce n’était pas une excitation qu’il appréciait. C’était une tension qui rampait sous la peau et électrifiait les nerfs, n’attendant qu’une bonne occasion pour se libérer à coups de crocs et de griffes. Ah, combien de bagarres s’étaient déjà produites à cause de cet énervement général… ? Il ne les comptait plus.

Ce n’était décidément pas quelque chose qu’il aimait. Lui qui adorait s’amuser n’avait plus le droit de taquiner qui que ce soit – il savait que les coups étaient plus susceptibles que jamais de pleuvoir – et s’ennuyait à longueur de journée. Il avait même pris l’habitude de s’isoler, chose insolite pour un chien aussi sociable que lui. Ses journées avaient trouvé un nouveau schéma à adopter : il attendait patiemment à la maison qu’un des enfants de la famille l’attache à une luge pour jouer à ‘la course’ et faisait gentiment un tour du quartier – un seul, pas plus. Suite à quoi il recevait une friandise en récompense.

Aujourd’hui, c’était pareil, sauf que la récompense fut plus importante que prévue. A la place du petit bout de gras ou de biscuit habituel, il avait reçu un bon gros os qui possédait encore quelques bouts de viande. Ses maîtres venaient d’acheter un jambon entier : la femme, après l’avoir coupé et rangé dans le fumoir, avait laissé l’os au chien.

Le butin fermement calé dans la gueule, Dolché quitta la demeure pour se diriger vers la vieille grange. Comme c’était l’hiver, la plupart des chiens allaient se réchauffer dans la chaufferie – s’il voulait les éviter, c’était à la grange qu’il devait aller. En chemin, il croisa deux huskies qui ne manquèrent pas de remarquer son précieux. Dolché, pourtant si prompt à tout abandonner pour sa tranquillité, n’était pas d’humeur à le leur laisser. Il savait qu’ils le suivraient. Poussant un léger soupir, il alla creuser un trou au fond d’un ‘jardin’, qui, couvert de neige et de glace, n’avait plus l’air que d’un terrain vague.

Il retourna donc la terre gelée, creusant de ses pattes puissantes avant de reboucher négligemment le trou. Voilà, comme ça ils penseraient qu’il avait laissé l’os là et le laisseraient tranquille. Quels imbéciles. Avec tous les trous qu’il avait creusés, il était devenu un expert en matière de camouflage… Jamais il ne laisserait une telle évidence derrière lui, à moins de le faire exprès.

Décidément, Dolché n’était pas de bonne humeur. Ressaisissant l’os entre ses dents, il reprit son chemin. Il avait tellement envie de pouvoir se défouler, de s’amuser, de faire la fête… Mais personne ne partageait ses besoins. Non, ces idiots de chiens de traîneau ne pensaient qu’à s’entraîner, la Bande réquisitionnait plus de nourriture que jamais et les autres citadins collaient tous aux basques de leurs maîtres. Tout ça l’énervait à un point tel qu’il n’avait même plus envie de dormir.

Il poussa la porte de la grange en ruines, entra rapidement et la referma aussitôt, la repoussant fermement d’une patte arrière. Il faisait déjà assez froid comme ça, il n’allait pas laisser un courant d’air faire geler les planches pourries…

« Huh ? »

Tiens, il n’était pas seul. Juste là, à quelques pas à peine, se tenait un autre chien. Un chien étrange, que Dolché n’avait jamais vu. A Konik, tout le monde se connaissait et aucun nouveau ne passait inaperçu. Enfin, sauf s’il s’agissait d’un énième chien de traîneau. Ceux-là, le berger ne les différenciait plus. Par contre, il s’en souviendrait, s’il avait déjà croisé ce genre de chien haut sur pattes et au poil étonnamment court. Sûrement un touriste de passage.

Bon, tant pis pour l’isolement et la solitude. En voyant l’inconnu, la mauvaise humeur de Dolché s’envola, laissant place à une curiosité nouvelle. Il laissa tomber l’os entre ses pattes – il détestait parler la bouche pleine – et sourit doucement, se faisant un devoir de bien accueillir le saluki.

« Salut. Fraîchement débarqué en ville ? »

Il loucha sur les chaussons qu’il portait, et son sourire s’élargit.

« Oh mon pauvre, la neige a pas dû te faire que du bien. Au moins t’as plus rien à craindre, ici. Le toit de la grange a beau être en piteux état, le poids de la neige ne l’a pas encore fait s’effondrer… »

Il leva d’ailleurs les yeux au plafond, juste pour s’assurer qu’aucune brèche ne s’était formée. Riant doucement, il fit quelques pas à l’intérieur de l’édifice, laissant son os derrière lui.

« Moi c’est Dolché. Citadin de Konik depuis ma plus tendre enfance. »

Il fit un petit geste brusque de la tête, pour placer l’intégralité de sa mèche du côté droit. S’il ne faisait pas gaffe, elle lui bouchait carrément la vue.

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djihaam

avatar

Messages : 21
Pawllars : 24

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans
Sous groupe: Citadin
Relations:

MessageSujet: Re: Festoyons ! | Feat Dolché   Sam 7 Fév - 23:22







▬ Salut. Fraîchement débarqué en ville ?

La surprise du lévrier se traduisit par une volte-face assez prononcé mais néanmoins élégante. Il avait manqué de s’emmêler les pattes puis s'était soigneusement rattrapé en se tournant vers lui. Le prince jaugea son interlocuteur du regard , d'un œil critique puis lui sourit de tout ses crocs.

▬ Dieu soit loué ! Un autochtone ! Djihaam , trop occupé a accueillir son nouvel ami , ne vit pas l’œil amusé du gris sur son ensemble d'hiver.

▬ Oh mon pauvre, la neige a pas dû te faire que du bien. Au moins t’as plus rien à craindre, ici. Le toit de la grange a beau être en piteux état, le poids de la neige ne l’a pas encore fait s’effondrer… Le chien des sables jeta un œil curieux sur le toit de la grange. Il s'approcha du gris , histoire d’être en sécurité.

▬ Oui , votre sable est un poil plus agressif que le mien. Mais je suis sûr que j'arriverais à le dompter. Badina-t-il en suivant l'autre chien à l'extérieur de l'édifice.

▬ Moi c’est Dolché. Citadin de Konik depuis ma plus tendre enfance. Djihaam étira exagérément ses babines , son sourire ressemblait plus à une grimace.

▬ Dji-... Oh ! Le lévrier remonta brusquement le menton , les yeux ronds et écarquillés. Comme si le gentil Dolché s'était soudainement transformé en monstre marin comme on lui contait les histoires de son enfance. Vous ! Vous êtes magnifique ! Son mouvement capillaire avait soulevé le cœur du chien des sables , littéralement. Aussitôt , le Saluki attrapa son confrère entre ses deux chaussons et commença a le câliner comme s'il était une énorme peluche.

▬ Je vous ai-me ! ~ ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolché

avatar

Messages : 62
Pawllars : 59
Age : 19

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans et 3 mois
Sous groupe: Chien de compagnie
Relations:

MessageSujet: Re: Festoyons ! | Feat Dolché   Jeu 19 Nov - 19:55


« Classy Dogs »Djihaam & Dolché

Le nouveau venu parlait bizarrement. Rien de bien inquiétant, mais d’assez intrigant pour le pauvre Dolché qui ne connaissait rien d’autre que Konik et ses chiens de traîneau. D’où venait cet étrange personnage ? Et que voulait-il dire par ‘autochtone’ et ‘sable’ ? Que de mots inconnus ! La curiosité du semi-berger s’en retrouva toute émoustillée.

Mais notre ami n’eut pas le temps de se poser de questions – déjà, le dénommé Djihoh lui sautait dessus pour le câliner. Surpris, Dolché eut un temps d’arrêt où son cerveau tenta tant bien que mal d’analyser la situation. Non pas que les effusions d’affection le dérangeaient, mais elles étaient rarement si soudaines…

Décidant, comme à son habitude, de s’accommoder de ce qui arrivait, il se mit à sourire avec amusement. Ce chien était décidément le plus étrange qu’il avait jamais rencontré.

« Eh ben... Crois-le ou non, t'es le premier à me trouver si charmant ! »

Son ton était léger, joueur - mais pourtant, il ne blaguait pas vraiment : sa réputation de mollasson je-m'en-foutiste ne semblait pas attirer les femelles... Il ne fit aucun geste pour repousser le saluki, nullement offusqué d’être traité comme une peluche.

« Et tu viens d’où, au juste ? »

Il lui était difficile d’imaginer un climat adapté au chien du sud. Peut-être était-ce un chien d’été ? Mais pourquoi la nature aurait-elle été si ingrate avec lui, en ne lui offrant qu’une seule saison de bien-être… ? Ignare et perdu, Dolché ne pouvait qu’imaginer des choses farfelues.

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djihaam

avatar

Messages : 21
Pawllars : 24

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans
Sous groupe: Citadin
Relations:

MessageSujet: Re: Festoyons ! | Feat Dolché   Mer 9 Déc - 22:27





« Et tu viens d’où, au juste ? » Lui demanda l'autre chien, d'une moue intéressée. Djihaam plissa les yeux, étirant son sourire déjà bien grand. Il retira son museau du poil de l'autre et reprit ses distances. Là, il entama une marche lente, illustrant son potentiel de chien de chasse.

« Oh, mon pays est fantastique. » Commença le chien, qui aimait parler de lui. « Mon pays possède milles couleurs. Totalement en antipode avec celui-ci. Mon pays est l'un des plus resplendissants. Le sol y est chaud, confortable, vous donnant ainsi l'envie de vous emmitoufler à l'intérieur. » Il versa une larme imaginaire. « Un cocon de douceur et de légèreté. » Il plissa maintenant les yeux et fit remonter sa lèvre inférieure vers le haut. « Un peu comme le manteau que vous portez. » Il ria de sa blague, portant le revers de sa patte entre ses dents pour retenir celui-ci. Djihaam fit tomber ses oreilles sur la droite puis la gauche, sa tête suivant le mouvement de ses deux membres. « Hmmm ... J'avoue vous envier pour ceci. Le climat de cette ville est bien trop agressif pour moi. »

Le lévrier se fit plus froid, comme irrité. Puis tiqua de la mâchoire. « Votre sable est méchant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolché

avatar

Messages : 62
Pawllars : 59
Age : 19

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans et 3 mois
Sous groupe: Chien de compagnie
Relations:

MessageSujet: Re: Festoyons ! | Feat Dolché   Ven 11 Déc - 23:04

Festoyons !
Hahahahaha !
ft. Djihaam
476 mots
L’échassier se recula pour mieux s’exposer aux yeux de Dolché. Se pavanant, défilant comme sur un podium, il donnait au semi-berger l’occasion de l’examiner sous toutes les coutures. Amusé par ce comportement, Dolché se mit à sourire en n’hésitant pas une seconde à observer l’allure de cet étranger, qui ne lui rappelait que trop bien celle d’une certaine Silence…

« Oh, mon pays est fantastique. » Dolché haussa un sourcil, apparemment intéressé. Apparemment. « Mon pays possède mille couleurs. Totalement en antipode avec celui-ci. Mon pays est l'un des plus resplendissants. Le sol y est chaud, confortable, vous donnant ainsi l'envie de vous emmitoufler à l'intérieur. » Il essaya d’imaginer, tant bien que mal, ce dont parlait son nouvel ami. Un univers de couleurs ne l’enchantait guère – ça devait péter les yeux. Comment dormir sereinement dans un environnement éclatant de couleurs… ? L’histoire du sol chaud et confortable, par contre, l’intéressait déjà plus. Se coucher sur un tapis de cendres aussi douces que de la neige… « Un cocon de douceur et de légèreté. » Et voilà qu’il continuait ! Dolché sentait déjà ses paupières s’alourdir. « Un peu comme le manteau que vous portez. » Le rire de l’étranger, assez aigu, sortit Dolché de la somnolence dans laquelle son récit commençait à le conduire. « Hmmm... J'avoue vous envier pour ceci. Le climat de cette ville est bien trop agressif pour moi. » Le citadin ne pouvait que le plaindre : sur ce point, il avait indéniablement raison. Il était tout maigrichon. Il ne tiendrait jamais l’hiver, même avec son accoutrement d’homme…

« Votre sable est méchant. » Il haussa un sourcil avant d’esquisser un faible sourire en coin. Le sable, il connaissait : les mineurs en utilisaient souvent. Dolché n’aimait pas vraiment ça, parce que c’était épais et que ça collait horriblement à la fourrure – impossible à ôter sans prendre un bain intégral. La neige était, à ses yeux, bien plus gentille ! Et il allait le faire comprendre à sa nouvelle victime…

Se levant, mine de rien, il se dirigea vers l’entrée de la grange. « Mon pauvre, l’adaptation ne va pas être facile… » Arrivé à la porte, il la poussa juste ce qu’il fallait pour passer la patte par son embrasure et soulever habilement un petit tas de neige… qu’il envoya voler dans la face du malheureux Djihaam. « Mais il va falloir t’y faire ! » Et il se mit à rire bêtement, de son rire saccadé si caractéristique de sa personne. Loin de lui l’idée d’être méchant – il voulait juste taquiner un peu le nouvel arrivant… Du bizutage, peut-être ?

« Allez viens, t’as le droit au ‘manteau’ ! » Il s’assit de nouveau, levant une patte antérieure comme pour accueillir le maigrelet dans un câlin. Eh oui ! Quand Dolché taquinait, il savait aussi réconforter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djihaam

avatar

Messages : 21
Pawllars : 24

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans
Sous groupe: Citadin
Relations:

MessageSujet: Re: Festoyons ! | Feat Dolché   Dim 13 Déc - 17:45





« Mon pauvre, l’adaptation ne va pas être facile… » Djihaam acquiesça exagérément de la tête, les yeux larmoyants, heureux qu'on le plaigne. Arrondissement le dos, Djihaam semblait vouloir s'enterrer dans ses petits chaussons. Dès qu'il eut ouvert de nouveau la gueule, sa voix fut - littéralement - enterrée sous un petit monticule de neige, maintenant logé dans sa gueule.

« AH-H! »
Djihaam toussota puis crachota la neige fondue maintenant mêlée à sa salive.
« OH ! J'en ai partout ! » Djihaam n'assimila pas encore la situation. Il recracha le reste de l'eau, la langue dehors. Il essuya sa gueule du revers de sa patte gantée, alors qu'il furetait du regard autour de lui à la recherche du coupable.

« Mais il va falloir t’y faire ! »
Le rire saccadé de Dolché parvint à ses longues oreilles. Loin de l'amusement, Djihaam secoua simplement sa tête de gauche à droite pour essorer ses parures naturelles. Le Saluki lacha échapper un soupir agacé, à la limite de l'indignation, et gonflant un peu les joues. Le chien se détourna du nordiste, boudeur.

« Allez viens, t’as le droit au ‘manteau’ ! » Annonça Dolché, comme pret à se faire pardonner. Quant à Dji', il haussa les épaules d'une mine soit-disant désintéressé.
Il secoua de nouveau ses oreilles, devenu bien froide par l'atmosphère ambiante. Il jeta un nouveau coup d’œil à Dolché, puis un autre. Avant de retourner, totalement, le haut de son corps vers lui.

« ... Hm, vous savez comment amadouer, vous. » Le lévrier avança vers lui, d'une mine princière, la tête haute et le nez vers le plafond.
« Hm, hm ~ ♪ »
Arrivé ,enfin, à ses cotés, il s'affala négligemment contre Dolché. Et apprécia le poil chaud de son congénère d'une autre terre.
« Parlez moi un peu de vous. » Il glissa, tout corps contre lui, et posa religieusement sa tête sur la sienne. Sa barbiche arabe chatouillant le crane et le front de ce cher Dolché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolché

avatar

Messages : 62
Pawllars : 59
Age : 19

Fiche de Personnages
Age du personnage: 4 ans et 3 mois
Sous groupe: Chien de compagnie
Relations:

MessageSujet: Re: Festoyons ! | Feat Dolché   Lun 14 Déc - 1:20

Festoyons !
They run
ft. Djihaam
429 mots
Il avait pris la mouche.
Vexé dans son grand ego, l’échassier fit mine de décliner la proposition. Dolché sentit un sourire de plus en plus grand étirer ses babines – le Prince l’amusait terriblement. Mais le voilà qui avait déjà l’air de grelotter et qui lui lançait quelques coup d’œil hésitants. Le sourire en coin du grisé ne fit que s’élargir davantage, sûr de l’attrait qu’il exerçait sur ce pauvre sac d’os. Et il ne fut pas détrompé, car le Prince se retourna vers lui dans toute sa splendeur.

« ... Hm, vous savez comment amadouer, vous. » Le pas chaloupé, il acceptait enfin de se rapprocher. Son orgueil semblait n’avoir aucune limite tandis qu’il glissait sur les planches de bois comme un demi-dieu. Dolché se demanda, l’espace d’un instant, s’il aurait l’air moins ridicule dans un environnement plus glorieux que cette vieille grange délabrée…
« Hm, hm ~ ♪ » Dolché ne pipa mot, appréciant le spectacle. Bien vite, le Sudiste se retrouva à ses côtés et ne se gêna plus pour venir se blottir contre lui. Le semi-berger eut un sourire satisfait, presque fier d’avoir su le convaincre.
« Parlez-moi un peu de vous. » Il le laissa s’installer confortablement, nullement dérangé par tant de proximité. Sa requête était problématique : Dolché n’avait strictement rien à raconter sur sa petite personne. Sa vie n’avait été qu’un éternel recommencement, où chaque jour ne ressemblait que trop bien au précédent. Un long fleuve tranquille à la quiétude bénie, dans un monde fait de nuages gris et de neige blanche… Et il adorait ça.

« J’ai bien peur que mon histoire ne puisse pas te distraire… » Son ton était presque ironique, voire moqueur envers sa propre personne et sa petite vie pépère. « Je suis né ici, et ici, tous les jours se ressemblent. En ce qui me concerne, il n’y a rien à dire. Les chiens de traîneau, par contre… Si tu es adepte de curiosités, tu devrais les apprécier ! » Autant changer de sujet, ça valait mieux. Le Prince n’avait pas l’air taillé pour le travail et, si tous les chiens de chez lui lui ressemblaient, il ne devait pas avoir eu l’occasion de rencontrer beaucoup d’attelages canins…

« Figure-toi que les chiens d'ici passent leur vie à courir en tirant des humains ! Et il aiment ça, en plus… Incroyable, n'est-ce pas ? » Pour lui, ça l'était : quel animal bien dans sa tête apprécierait-il de devoir s'épuiser à longueur de journée, sans même le temps de profiter d'une petite sieste ? C'était impensable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Festoyons ! | Feat Dolché   

Revenir en haut Aller en bas
 

Festoyons ! | Feat Dolché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konik :: 
Terres RPG
 :: 
    Ville
 :: La vieille grange
-